faiblesse

nom féminin

(de faible)

Définitions de faiblesse


  • Manque de vigueur physique : Faiblesse de constitution.
  • Littéraire. Perte subite des forces ; évanouissement, défaillance : Être pris de faiblesse.
  • Manque de solidité, de résistance : La faiblesse d'une voûte.
  • Manque de puissance, de ressources : La faiblesse d'une économie.
  • Manque d'énergie, d'intensité, de mordant : Faiblesse de la voix.
  • Manque d'étendue, de grandeur : Faiblesse d'une différence.
  • Manque d'efficacité ; défaut dû à cette insuffisance : La faiblesse d'un système.
  • Manque de vigueur, d'énergie ; incapacité à résister, à se défendre : Être d'une faiblesse coupable avec quelqu'un.
  • Littéraire. Impuissance à résister aux tentations, aux passions, et en particulier à l'amour ; manque d'emprise sur soi-même : La faiblesse humaine. Sa faiblesse pour elle le poussait à des imprudences.
  • Point faible : C'est là la grande faiblesse du film.
  • Manque de capacité intellectuelle, de talent, déficience dans les connaissances : Faiblesse d'esprit.

Expressions avec faiblesse



  • Avoir une faiblesse pour,

    avoir un penchant pour quelque chose, une préférence pour quelqu'un.
  • Avoir un moment de faiblesse,

    céder par surprise.

Synonymes et contraires de faiblesse


Manque de vigueur physique.

Synonymes :

Contraires :

Perte subite des forces ; évanouissement, défaillance.

Synonymes :

Manque de solidité, de résistance.

Synonymes :

Contraires :

Manque d'énergie, d'intensité, de mordant.

Synonymes :

Contraires :

Manque d'étendue, de grandeur.

Synonymes :

Contraires :

Manque de vigueur, d'énergie ; incapacité à résister,...

Synonymes :

Contraires :

Impuissance à résister aux tentations, aux passions, et en...

Synonymes :

Contraires :

Point faible

Synonymes :

Contraire :

Manque de capacité intellectuelle, de talent, déficience...

Synonymes :

Contraires :


Citations avec faiblesse


  • Jacques Audiberti (Antibes 1899-Paris 1965)
    La plus grande couardise consiste à éprouver sa puissance sur la faiblesse d'autrui.
    Le Mal court, Gallimard
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    Tous les vrais grands hommes aiment à se laisser tyranniser par un être faible.
    L'Illustre Gaudissart
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    Le sentiment que l'homme supporte le plus difficilement est la pitié, surtout quand il la mérite. La haine est un tonique, elle fait vivre, elle inspire la vengeance ; mais la pitié tue, elle affaiblit encore notre faiblesse.
    La Peau de chagrin
  • Jean Commerson (Paris 1802-Paris 1879)
    Mirabeau aimait avec force : c'est une de ses faiblesses.
    Pensées d'un emballeur
  • Charles Ferré (Paris 1845-Satory 1871)
    Les trahisons se châtient, tandis que les faiblesses s'excusent. Mieux vaudrait des criminels et point des hésitants.
    Correspondance, à Vallès, 19 mars 1871
  • Jean de La Bruyère (Paris 1645-Versailles 1696)
    Il y a bien autant de paresse que de faiblesse à se laisser gouverner.
    Les Caractères, Du cœur
  • Pierre Choderlos de Laclos (Amiens 1741-Tarente 1803)
    Le scélérat a ses vertus, comme l'honnête homme a ses faiblesses.
    Les Liaisons dangereuses
  • Pierre Choderlos de Laclos (Amiens 1741-Tarente 1803)
    Voilà bien les hommes, tous également scélérats dans leurs projets ; ce qu'ils mettent de faiblesse dans l'exécution, ils l'appellent probité.
    Les Liaisons dangereuses
  • Valery Larbaud (Vichy 1881-Vichy 1957)
    On croit pardonner, et ce n'est que faiblesse.
    Amants, heureux amants, Gallimard
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    La faiblesse est le seul défaut que l'on ne saurait corriger.
    Maximes
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    La faiblesse est plus opposée à la vertu que le vice.
    Maximes
  • Louis XIV (Saint-Germain-en-Laye 1638-Versailles 1715)
    roi de France
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.
    Mémoires
  • Napoléon Ier (Ajaccio 1769-Sainte-Hélène 1821)
    empereur des Français
    Rien de plus impérieux que la faiblesse qui se sent étayée de la force ; voyez les femmes.
    Cité par Las Cases dans le Mémorial de Sainte-Hélène
  • Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz (Montmirail 1613-Paris 1679)
    Les effets de la faiblesse sont inconcevables, et je maintiens qu'ils sont plus prodigieux que ceux des passions les plus violentes.
    Mémoires
  • Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz (Montmirail 1613-Paris 1679)
    Les gens faibles ne plient jamais quand ils le doivent.
    Mémoires
  • Pierre Reverdy (Narbonne 1889-Solesmes 1960)
    C'est l'orgueil qui fait dire non, et la faiblesse oui. La modestie peut également dire les deux sans passion.
    En vrac, Éditions du Rocher
  • Jean-Jacques Rousseau (Genève 1712-Ermenonville, 1778)
    Toute méchanceté vient de faiblesse.
    Émile ou De l'éducation
  • Alfred, comte de Vigny (Loches 1797-Paris 1863)
    Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse.
    Les Destinées, la Mort du loup
  • Isocrate (Athènes 436-Athènes 338 avant J.-C.)
    Un esprit solide dans un corps humain, c'est la plus grande force dans la plus grande faiblesse.
    À Démonicos, 40 (traduction Mathieu et Brémond)
  • Bible
    Mais ce qu'il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour confondre les sages ; ce qu'il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour confondre la force.
    Saint Paul, Épître aux Corinthiens, Ière, I, 27
  • Bible
    S'il faut se vanter, c'est de ma faiblesse que je me vanterai.
    Saint Paul, Épître aux Corinthiens, IIe, XI, 30
  • Bible
    C'est un devoir pour nous, les forts, de porter les faiblesses de ceux qui n'ont pas cette force et de ne point rechercher ce qui nous plaît.
    Saint Paul, Épître aux Romains, XV, 1
  • Victor Emanuel Van Vriesland (Haarlem 1892-Amsterdam 1974)
    La faiblesse a besoin d'extrêmes pour se sentir forte.
    De Vrije Bladen, 1929

Mots proches

Laquelle de ces cours de justice prend une majuscule ?