tyrannie

nom féminin

(de tyran)

Définitions de tyrannie


  • Pouvoir absolu exercé par un tyran.
  • Littéraire. Gouvernement despotique et cruel.
  • Littéraire. Autorité oppressive et violente : Exercer sa tyrannie sur ses enfants.
  • Littéraire. Contrainte violente, pouvoir irrésistible de quelque chose : La tyrannie des passions.

Citations avec tyrannie


  • Jean-Louis Guez de Balzac (Angoulême 1595-Angoulême 1654)
    Académie française, 1634
    Il y a eu de la lâcheté partout où il y a eu de la tyrannie.
    Le Prince
  • François Guizot (Nîmes 1787-Val-Richer, Calvados, 1874)
    Académie française, 1836
    De toutes les tyrannies, la pire est celle qui peut ainsi compter ses sujets et voir de son siège les limites de son empire.
    Essais sur l'histoire de France
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Il n'y a pas de mal plus grand, et des suites plus funestes, que la tolérance d'une tyrannie qui la perpétue dans l'avenir.
    Mes pensées
  • Blaise Pascal (Clermont, aujourd'hui Clermont-Ferrand, 1623-Paris 1662)
    La multitude qui ne se réduit pas à l'unité est confusion ; l'unité qui ne dépend pas de la multitude est tyrannie.
    Pensées, 871

    Commentaire
    Chaque citation des Pensées porte en référence un numéro. Celui-ci est le numéro que porte dans l'édition Brunschvicg - laquelle demeure aujourd'hui la plus généralement répandue - le fragment d'où la citation est tirée.

  • Sénèque en latin Lucius Annaeus Seneca, dit Sénèque le Philosophe (Cordoue vers 4 avant J.-C.-65 après J.-C.)
    Force est [au tyran] d'éprouver toutes les peurs qu'il inspire.
    De la clémence, I, 19
    Tantum enim necesse est timeat, quantum timeri voluit.
  • Eschyle (Éleusis vers 525-Gela, Sicile, 456 avant J.-C.)
    La mort est plus douce que la tyrannie.
    Agamemnon, 1365 (traduction P. Mazon)
  • Euripide (Salamine 480-Pella, Macédoine, 406 avant J.-C.)
    Rien pour l'État n'est plus dangereux qu'un tyran.
    Les Suppliantes, 429 (traduction M. Delcourt)
  • Vittorio Alfieri (Asti 1749-Florence 1803)
    L'ambition, sous la tyrannie, se voyant interdire toutes les routes et tous les objectifs vertueux et sublimes, devient d'autant plus vile et vicieuse qu'elle est plus grande.
    L'ambizione nella tirannide, trovandosi intercette tutte le vie e tutti i fini virtuosi e sublimi, quanto ella è maggiore, altrettanto più vile riesce e viziosa.
    Della tirannide, I, 5
  • Vittorio Alfieri (Asti 1749-Florence 1803)
    De la peur de tous naît, sous la tyrannie, la lâcheté du plus grand nombre.
    Dalla paura di tutti nasce nella tirannide la viltà dei più.
    Della tirannide, I, 4
  • Vittorio Alfieri (Asti 1749-Florence 1803)
    Vivre sans âme est le moyen le plus court et le plus sûr de vivre longtemps et en sécurité sous une tyrannie.
    Il vivere senz'anima è il più breve e il più sicuro compenso per lungamente vivere in sicurezza nella tirannide.
    Della tirannide, II, 2
  • Vittorio Alfieri (Asti 1749-Florence 1803)
    Encore que, sous la tyrannie, tous soient avilis, tous pour autant ne sont pas vils.
    Nella tirannide, ancorchè avviliti sian tutti, non perciò tutti son vili.
    Della tirannide, I, 4
  • Edmund Burke (Dublin vers 1729-Beaconsfield 1797)
    De mauvaises lois sont la pire sorte de tyrannie.
    Bad laws are the worst sort of tyranny.
    Speech in Bristol, 1780
  • Giacomo Leopardi (Recanati, Marches, 1798-Naples 1837)
    La corruption des mœurs est mortelle pour les républiques et utile aux tyrannies et aux monarchies absolues : cela seul suffit à juger de la nature et de la différence de ces deux sortes de gouvernement.
    La corruttela dei costumi è mortale alle repubbliche e utile alle tirannie e monarchie assolute : questo solo basta a giudicare della natura e differenza di queste due sorti di governo.
    Zibaldone, I, 377
  • William Pitt dit le Second Pitt (Hayes, Kent, 1759-Putney, près de Londres, 1806)
    La nécessité, telle est la raison que l'on invoque pour toute atteinte à la liberté humaine. C'est l'argument des tyrans ; c'est le credo des esclaves.
    Discours à la Chambre des communes, 18 novembre 1783
    Necessity is the plea for every infringement of human freedom. It is the argument of tyrants ; it is the creed of slaves.

Mots proches

Lequel de ces mots devrait, au singulier, se terminer par la lettre « r » ?