comprendre

verbe transitif CONJUGAISON

(latin comprehendere, saisir)

Définitions de comprendre


  • Faire entrer, compter quelqu'un, quelque chose dans un ensemble, un total ou, en parlant de cet ensemble, les contenir, les englober, les inclure : Le total ne comprend pas la T.V.A.
  • Être partiellement ou complètement composé, constitué de choses, de personnes : L'appartement comprend trois chambres. Équipe qui comprend onze joueurs.
  • Saisir par l'esprit, l'intelligence ou le raisonnement quelque chose, le sens des paroles, des actes de quelqu'un : Comprendre l'anglais. Je lui ai fait comprendre qu'il me gênait.
  • Saisir par l'esprit l'action, le comportement de quelqu'un, en entrant dans ses raisons, ses mobiles, participer à sa manière de voir, de réagir : Il ne comprend pas votre refus.
  • Se rendre compte de (l'importance de) quelque chose ; réaliser : Elle comprit d'un coup la gravité de sa maladie.
  • Appréhender d'emblée et par la sensibilité la nature profonde de quelqu'un, d'un art, s'en tenir proche, en avoir une connaissance intuitive : Comprendre la musique de Bach.
  • Se représenter quelqu'un, quelque chose d'une certaine manière, s'en faire une certaine idée : Voilà comment il comprend la vie, les choses.

Expressions avec comprendre



  • C'est à n'y rien comprendre,

    c'est inexplicable, très étonnant.
  • Comprendre la plaisanterie,

    ne pas s'en irriter, accepter qu'on plaisante sur soi.
  • Comprendre les choses,

    avoir l'esprit large, être tolérant, indulgent.
  • Comprendre quelque chose,

    avoir quelques notions, une petite idée de quelque chose.
  • Je comprends !,

    bien sûr !

Synonymes et contraires de comprendre


Faire entrer, compter quelqu'un, quelque chose dans un ensemble,...

Synonymes :

Contraires :

Être partiellement ou complètement composé, constitué...

Synonymes :

Saisir par l'esprit, l'intelligence ou le raisonnement quelque...

Synonyme :

Saisir par l'esprit l'action, le comportement de quelqu'un,...

Synonymes :

Se rendre compte de (l'importance de) quelque chose ; réaliser.

Synonymes :

Appréhender d'emblée et par la sensibilité la nature profonde...

Synonyme :

  • pénétrer

Se représenter quelqu'un, quelque chose d'une certaine manière,...

Synonymes :

Homonymes des variantes de comprendre



    comprîmes

  • comprime forme conjuguée du verbe comprimer

Difficultés de comprendre


  • CONJUGAISON

    Comme prendre.

  • CONSTRUCTION

    Comprendre que (+ indicatif) = saisir, se rendre compte que. Je comprends que tu es obligé de partir (= tu es obligé de partir, c'est un fait que je saisis).

    Comprendre que (+ subjonctif) = admettre. Je comprends que tu sois obligé de partir (= les raisons qui t'obligent à partir te sont personnelles et je les admets, je les approuve).


Citations avec comprendre


  • Jean Anouilh (Bordeaux 1910-Lausanne 1987)
    Comprendre. Toujours comprendre. Moi, je ne veux pas comprendre.
    Antigone, Antigone , La Table Ronde
  • Gaston Bachelard (Bar-sur-Aube 1884-Paris 1962)
    Nous comprenons la Nature en lui résistant.
    La Formation de l'esprit scientifique, Vrin

    Commentaire
    Rappel de la formule de Francis Bacon : « On ne triomphe de la nature qu'en lui obéissant. »

  • Jules Amédée Barbey d'Aurevilly (Saint-Sauveur-le-Vicomte 1808-Paris 1889)
    C'est surtout ce qu'on ne comprend pas qu'on explique.
    L'Ensorcelée
  • Georges Bernanos (Paris 1888-Neuilly-sur-Seine 1948)
    Nous ne sommes pas responsables de la manière dont nous sommes compris, mais de celle dont nous sommes aimés.
    Nous autres Français, Gallimard
  • Louis Ferdinand Destouches, dit Louis-Ferdinand Céline (Courbevoie 1894-Meudon 1961)
    Il y a trop de choses à comprendre en même temps.
    Voyage au bout de la nuit, Gallimard
  • Paul Claudel (Villeneuve-sur-Fère, Aisne, 1868-Paris 1955)
    Il ne faut pas comprendre […] Il faut perdre connaissance.
    Partage de midi, I, Ysé , Gallimard
  • Pierre Daninos (Paris 1913-Paris 2005)
    Le privilège de l'Anglais est de ne comprendre aucune autre langue que la sienne. Et même s'il comprend, il ne doit en aucun cas s'abaisser à le laisser croire.
    Les Carnets du major W. Marmaduke Thompson, Hachette
  • Eugène Grindel, dit Paul Eluard (Saint-Denis 1895-Charenton-le-Pont 1952)
    Ce qui a été compris n'existe plus.
    Capitale de la douleur, le Miroir d'un moment , Gallimard
  • Lucien Febvre (Nancy 1878-Saint-Amour, Jura, 1956)
    Comprendre c'est compliquer. C'est enrichir en profondeur. C'est élargir de proche en proche. C'est mêler à la vie.
    Combats pour l'histoire, Armand Colin
  • Anatole François Thibault, dit Anatole France (Paris 1844-La Béchellerie, Saint-Cyr-sur-Loire, 1924)
    Académie française, 1896
    La jeunesse a cela de beau qu'elle peut admirer sans comprendre.
    La Vie littéraire, Calmann-Lévy
  • André Gide (Paris 1869-Paris 1951)
    Quand les gens intelligents se piquent de ne pas comprendre, il est constant qu'ils y réussissent mieux que les sots.
    Journal, Gallimard
  • Pierre Lecomte du Noüy (Paris 1883-New York 1947)
    Le but de la science est de prévoir et non, comme on l'a dit souvent, de comprendre.
    L'Homme et sa destinée, La Colombe
  • Maurice Maeterlinck (Gand 1862-Nice 1949)
    On n'a que le bonheur qu'on peut comprendre.
    La Sagesse et la destinée, Fasquelle
  • Louis Massignon (Nogent-sur-Marne 1883-Paris 1962)
    Pour comprendre l'autre, il ne faut pas se l'annexer mais devenir son hôte.
    Opera minora, Centre de documentation scolaire
  • Blaise Pascal (Clermont, aujourd'hui Clermont-Ferrand, 1623-Paris 1662)
    Pour entendre le sens d'un auteur, il faut accorder tous les passages contraires.
    Pensées, 684

    Commentaire
    Chaque citation des Pensées porte en référence un numéro. Celui-ci est le numéro que porte dans l'édition Brunschvicg - laquelle demeure aujourd'hui la plus généralement répandue - le fragment d'où la citation est tirée.

  • Charles Péguy (Orléans 1873-Villeroy, Seine-et-Marne, 1914)
    C'est embêtant, dit Dieu. Quand il n'y aura plus ces Français,
    Il y a des choses que je fais, il n'y aura plus personne pour les comprendre.

    Le Mystère des saints Innocents, Gallimard
  • Georges Poulet (Chênée 1902-Bruxelles 1991)
    Comprendre, c'est presque l'inverse d'exister.
    La Distance intérieure, Balzac , Plon
  • Charles-Ferdinand Ramuz (Lausanne 1878-Pully, près de Lausanne, 1947)
    Je sens que je progresse à ceci que je recommence à ne rien comprendre à rien.
    Journal, 10 septembre 1917 , Mermod
  • Henri de Régnier (Honfleur 1864-Paris 1936)
    Académie française, 1911
    Juger est quelquefois un plaisir, comprendre en est toujours un.
    Donc , Kra
  • Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz (Montmirail 1613-Paris 1679)
    […] Rien ne persuade tant les gens qui ont peu de sens, que ce qu'ils n'entendent pas.
    Mémoires
  • Jean-Paul Sartre (Paris 1905-Paris 1980)
    Il faut affirmer si nous voulons comprendre, et nous donner si nous voulons sentir.
    Situations II, Gallimard
  • Anne Louise Germaine Necker, baronne de Staël-Holstein, dite Mme de Staël (Paris 1766-Paris 1817)
    Tout comprendre rend très indulgent.
    Corinne ou l'Italie
  • Paul Valéry (Sète 1871-Paris 1945)
    Un état bien dangereux : croire comprendre.
    Choses tues, Gallimard
  • Auguste, comte de Villiers de L'Isle-Adam (Saint-Brieuc 1838-Paris 1889)
    Comprendre, c'est le reflet de créer.
    Axel, III, 1, Maître Janus
  • Anonyme
    À qui sait comprendre, peu de mots suffisent.
    Intelligenti pauca.

    Commentaire
    Dans le Rouge et le Noir de Stendhal, Julien Sorel cite cet adage au supérieur du séminaire de Besançon.

  • saint Anselme (Aoste 1033-Canterbury 1109)
    Je ne cherche pas à comprendre pour croire, mais je crois pour comprendre.
    Neque enim quaero intelligere, ut credam ; sed credo, ut intelligam.
    Proslogion, I
  • saint Augustin (Tagaste, aujourd'hui Souq Ahras, 354-Hippone 430)
    Crois et tu comprendras ; la foi précède, l'intelligence suit.
    Sermons, 118, 1
    Si non potes intelligere, crede ut intelligas. Praecedit fides, sequitur intellectus.
  • Sextus Empiricus (IIe-IIIe s.)
    Tout échappe à la compréhension.
    Hypotyposes pyrrhoniennes, I, 200 (traduction J.P. Dumont)

    Commentaire
    Une des formules sceptiques.

Mots proches

En grammaire, comment s'appelle le mot invariable servant à lier deux mots ou deux propositions ?