chef

nom masculin

(latin caput, tête)

Définitions de chef


  • Personne qui commande, qui exerce une autorité, une influence déterminante : Un chef d'entreprise, de gare, d'atelier. (Ce mot peut désigner une femme et peut alors s'employer familièrement au féminin : La chef est dure.)
  • Personne qui détient le pouvoir de décision dans un groupe ; leader.
  • Familier. As, champion : Il s'est débrouillé comme un chef.
  • En apposition, avec ou sans trait d'union, après certains noms de fonction, indique le grade : Médecin(-)chef.
  • Fondateur d'une famille, d'un ordre religieux, d'une école littéraire, etc.
  • Archéologie

    Reliquaire du Moyen Âge renfermant des ossements de la tête d'un saint, le plus souvent en forme de buste.
  • Ardoisières

    Plan de rupture du schiste ardoisier.
  • Boulangerie

    Morceau de pâte prélevé sur la fournée du jour servant à ensemencer la fournée du lendemain.
  • Héraldique

    Pièce qui occupe le tiers supérieur de l'écu.
  • Militaire

    Appellation du sergent-chef, du maréchal des logis-chef.

Expressions avec chef



  • Au premier chef,

    au plus haut point, par excellence, avant tout.
  • Chef d'accusation,

    point capital sur lequel porte l'accusation dans une affaire judiciaire.
  • Chef de famille,

    personne qui assure la direction matérielle et morale de la famille.
  • Chef de file,

    personne qui a une position prédominante au sein d'un groupe.
  • Chef de l'État,

    autorité supérieure du pays (en France, le président de la République).
  • Chef d'entreprise,

    personne qui détient au sein d'une entreprise le pouvoir de décision et de direction, exerce une autorité sur le personnel et qui est pénalement et civilement responsable des manquements à la législation du travail.
  • Chef de service,

    cadre de commandement dirigeant un secteur particulier d'une entreprise.
  • Chef d'orchestre,

    musicien qui dirige l'exécution d'une œuvre exigeant le concours d'un ensemble ; personne qui dirige une opération complexe.
  • De ce chef,

    pour cette raison, de ce fait.
  • De son chef,

    de sa seule autorité.
  • Du chef de,

    en raison de : Être condamné du chef d'abandon de famille.
  • Banque

    Chef de file,

    établissement de crédit qui assume la direction d'une opération financière.
  • Chemin de fer

    Chef de canton,

    agent chargé de la direction d'une brigade de cantonniers et de l'entretien d'un canton.

    Chef de dépôt,

    agent chargé de la direction technique d'un dépôt de locomotives.

    Chef de gare,

    agent de l'exploitation chargé de la direction de tous les services d'une gare.

    Chef de traction,

    agent chargé du contrôle, de l'instruction et de la surveillance du service des mécaniciens.
  • Économie

    Chef de produit(s),

    responsable de la gestion d'un produit ou d'une famille de produits, notamment de leur vente.

    Chef de projet(s),

    responsable chargé de lancer des produits nouveaux, d'assurer de nouveaux développements.

    Chef de rayon,

    responsable, dans un magasin, de la gestion et de la vente d'une partie de l'assortiment.
  • Histoire

    Chef de l'État français,

    titre adopté par le maréchal Pétain dans l'acte constitutionnel du 11 juillet 1940.

    Chef du nom et des armes, ou chef de noms et d'armes,

    titre donné au fondateur de la branche aînée d'une famille noble.
  • Hôtellerie

    Chef de cuisine,

    personne dirigeant la cuisine et la brigade.

    Chef de partie,

    cuisinier d'une brigade ayant la responsabilité d'un travail déterminé (sauces, rôtis, etc.).

    Chef de rang,

    garçon de salle subordonné à un maître d'hôtel et travaillant avec un ou plusieurs commis.
  • Marine

    Chef de division,

    titre du capitaine de vaisseau commandant soit une division isolée, soit une division en sous-ordre.

    Chef de quart,

    officier ou subalterne chargé, dans son détail, de surveiller son personnel pendant le service de quart.

    Chef d'escadre,

    grade remplacé, en 1791, par celui de contre-amiral.

    Chef d'état-major,

    officier général chargé de prêter un concours de tous les instants au ministre et aux vice-amiraux, contre-amiraux ou préfets maritimes.

    Chef mécanicien,

    officier mécanicien de la marine marchande, chargé de la conduite et de la surveillance des machines d'un navire de commerce.
  • Militaire

    Chef d'état-major,

    officier général ou supérieur placé à la tête d'un état-major.

    Chef d'état-major général des armées,

    titre et fonction donnés au chef d'état-major des armées dans certaines circonstances et en vertu desquels il assure le commandement de l'ensemble des opérations militaires.
  • Sports

    Chef de nage,

    en aviron, rameur qui transmet le rythme à son équipe.
  • Textiles

    Chef de pièce,

    début et fin d'une pièce de tissu, portant souvent son identification et certaines de ses caractéristiques.

Synonymes et contraires de chef


Personne qui commande, qui exerce une autorité, une influence...

Synonymes :

Contraires :

Personne qui détient le pouvoir de décision dans un groupe ...

Synonymes :

Archéologie.

Reliquaire du Moyen Âge renfermant des ossements de la tête...

Synonyme :

  • buste reliquaire
Boulangerie.

Morceau de pâte prélevé sur la fournée du jour servant à...

Synonyme :

  • levain-chef
Chef de nage

Synonyme :

  • as

Citations avec chef


  • Charles de Gaulle (Lille 1890-Colombey-les-Deux-Églises 1970)
    Comme chef de l'État, deux choses lui* avaient manqué : qu'il fût un chef ; qu'il y eût un État.
    Mémoires de guerre, le Salut , Plon
    *il s'agit du président Albert Lebrun
  • François de La Noue dit Bras de Fer (Nantes 1531-Moncontour 1591)
    On ne doit pas être soudain à juger les intentions de ces grands Chefs, car ils ont des considérations que l'effet découvre par après être autres que beaucoup n'eussent cuidé*.
    Discours politiques et militaires
    *cru
  • Blaise de Lasseran de Massencome, seigneur de Monluc (Saint-Puy, Gers, vers 1502-Estillac, Lot-et-Garonne, 1577)
    Quand il fait chaud en quelque lieu, si le chef n'y va ou pour le moins quelque homme signalé, le reste ne va que d'une fesse et gronde qu'on les envoie à la mort.
    Commentaires, VII
  • Napoléon Ier (Ajaccio 1769-Sainte-Hélène 1821)
    empereur des Français
    Les hommes qui ont changé l'univers n'y sont jamais parvenus en gagnant des chefs ; mais toujours en remuant des masses.
    Cité par Las Cases dans le Mémorial de Sainte-Hélène
  • Anonyme
    Le chef ne s'occupe pas des vétilles.
    De minimis non curat praetor.
  • Homère ( IXe s. avant J.-C.)
    Avoir trop de chefs ne vaut rien : qu'un seul soit chef, qu'un seul soit roi.
    L'Iliade, II, 204-205 (traduction P. Mazon)
  • Laozi ou Lao-tseu (VIe-Ve s. avant J.-C.)
    Celui qui se conduit vraiment en chef ne prend pas part à l'action.
    Tao-tö-king, LXVIII

Mots proches

Parmi ces noms se finissant par le son [xion], lequel est mal écrit ?