juger

verbe transitif CONJUGAISON

(latin judicare)

Définitions de juger


  • En parlant d'un tribunal, d'un juge, prononcer une sentence à propos de quelqu'un, d'une affaire.
  • Prendre, en qualité d'arbitre, une décision au sujet d'un litige : Être appelé à juger un différend.
  • Évaluer la valeur de quelqu'un, de quelque chose selon certains critères afin de les classer, de décider à leur sujet : Jury qui juge les candidats à un concours.
  • Porter sur quelqu'un, quelque chose un jugement de valeur : On juge les hommes d'après leurs actes. On l'a jugé incompétent.
  • Penser, estimer, avoir tel avis sur quelque chose ; trouver : Tous jugeaient cette solution impossible.
  • Se déterminer, prendre position sur quelque chose : À vous de juger s'il vaut mieux partir ou rester.

Expressions avec juger



  • Avoir jugé quelqu'un, quelque chose,

    s'être fait sur eux une opinion défavorable et définitive.
  • Juger mal quelqu'un,

    avoir sur lui un jugement, une opinion défavorable.
  • Juger (soi-même, par soi-même),

    se faire soi-même une idée.
  • L'histoire jugera,

    elle décidera de la valeur de quelque chose, de quelqu'un.

Synonymes de juger


En parlant d'un tribunal, d'un juge, prononcer une sentence...

Synonymes :

Prendre, en qualité d'arbitre, une décision au sujet d'un...

Synonymes :

Évaluer la valeur de quelqu'un, de quelque chose selon certains...

Synonymes :

Porter sur quelqu'un, quelque chose un jugement de valeur.

Synonymes :

Penser, estimer, avoir tel avis sur quelque chose ; trouver.

Synonymes :

Se déterminer, prendre position sur quelque chose.

Synonyme :


Difficultés de juger


  • CONJUGAISON

    Le g devient -ge- devant a et o : il juge, nous jugeons ; il jugea.

  • CONSTRUCTION

    Juger qqch, qqn : juger une affaire, un prévenu.

    Juger sur, à, d’après, par : juger les gens sur la mine ; on vous jugera à vos actes ; à en juger d’après la presse... ; si on en juge par vos déclarations...

    Juger de (= porter une appréciation sur, se faire une idée de) : avec le soleil de face, on ne peut pas juger de la distance ; il est difficile de juger de sa sincérité.

    Juger queLe verbe qui suit est à l’indicatif si juger est à la forme affirmative, au subjonctif si juger est à la forme négative ou interrogative : il juge que cela vient trop tôt ; il ne juge pas que cela vienne trop tôt ; juge-t-il que cela vienne trop tôt ?


Citations avec juger


  • Antonin Artaud (Marseille 1896-Ivry-sur-Seine 1948)
    Il ne faut pas trop se hâter de juger les hommes, il faut leur faire crédit jusqu'à l'absurde, jusqu'à la lie.
    Lettre à Jacques Rivière, 6 juin 1924 , Gallimard
  • Albert Camus (Mondovi, aujourd'hui Deraan, Algérie, 1913-Villeblevin, Yonne, 1960)
    Le plus haut des tourments humains est d'être jugé sans loi.
    La Chute, Gallimard
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Garde-toi, tant que tu vivras
    De juger des gens sur la mine.

    Fables, le Cochet, le Chat et le Souriceau
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Il ne faut point juger des gens sur l'apparence.
    Fables, le Paysan du Danube
  • Mathurin Régnier (Chartres 1573-Rouen 1613)
    Sotte et fâcheuse humeur de la plupart des hommes
    Qui, suivant ce qu'ils sont, jugent ce que nous sommes.

    Satires, VII
  • Charles Augustin Sainte-Beuve (Boulogne-sur-Mer 1804-Paris 1869)
    Le plus souvent, nous ne jugeons pas les autres, mais nous jugeons nos propres facultés dans les autres.
    Les Cahiers
  • Charles Augustin Sainte-Beuve (Boulogne-sur-Mer 1804-Paris 1869)
    En général, nos jugements nous jugent nous-mêmes bien plus qu'ils ne jugent les choses.
    Correspondance, à Hortense Allart, 6 novembre 1845
  • Jean-Paul Sartre (Paris 1905-Paris 1980)
    Ceux qu'on aime, on ne les juge pas.
    Les Séquestrés d'Altona, Gallimard
  • Aristophane (Athènes vers 445-vers 386 avant J.-C.)
    Avant d'avoir entendu les deux parties on ne saurait juger.
    Les Guêpes, 725 (traduction H. Van Daële)
  • Bible
    Aussi es-tu sans excuses, qui que tu sois, toi qui juges. Car, en jugeant autrui, tu juges contre toi-même, puisque tu agis de même, toi qui juges.
    Saint Paul, Épître aux Romains, II, 1
  • Catherine II, la Grande (Stettin 1729-Tsarskoïe Selo 1796)
    impératrice de Russie
    On ne juge pas un vainqueur.

    Commentaire
    Phrase attribuée à Catherine II, à propos du général Souvorov.

  • Józef Konrad Korzeniowski, dit Joseph Conrad (Berditchev, Ukraine, 1857-Bishopsbourne, Kent, 1924)
    On juge un homme sur ses ennemis aussi bien que sur ses amis.
    You shall judge of a man by his foes as well as by his friends.
    Lord Jim, 34
  • Johan Falkberget (Glåmos 1879-Røros 1967)
    Dieu juge selon l'amour, les hommes avec malice.
    La Quatrième Veille

Mots proches

Lequel de ces substantifs masculins se finissant par le son [é] ne prend pas de « e » ?