hypocrisie

nom féminin

(bas latin hypocrisis, du grec hupokrisis, action de jouer un rôle)

Définitions de hypocrisie


  • Attitude consistant à dissimuler son caractère ou ses intentions véritables, à affecter des sentiments, des opinions, des vertus qu'on n'a pas, pour se présenter sous un jour favorable et inspirer confiance : L'hypocrisie de la société mondaine.
  • Caractère de ce qui est hypocrite dans l'attitude, les actes de quelqu'un : Hypocrisie de certaines promesses.
  • Action, parole destinée à tromper sur les sentiments, les intentions véritables de quelqu'un : Assez d'hypocrisie, jouons cartes sur table.

Citations avec hypocrisie


  • Pierre Bayle (Le Carla 1647-Rotterdam 1706)
    Croire que la religion dans laquelle on a été élevé est fort bonne et pratiquer tous les vices qu'elle défend sont des choses extrêmement compatibles, aussi bien dans le grand monde que par le peuple.
    Nouvelles de la République des Lettres
  • Benjamin Constant de Rebecque (Lausanne 1767-Paris 1830)
    L'opinion française […] sait gré de l'hypocrisie comme d'une politesse qu'on lui rend.
    Cécile
  • Jacques Du Lorens (Tillières-sur-Avre 1580-Châteauneuf-en-Thimerais 1655)
    Gardez-vous bien de lui les jours qu'il communie.
    Les Satires du sieur Lorens
  • Jules Huot de Goncourt (Paris 1830-Paris 1870)
    et
    Edmond Huot de Goncourt (Nancy 1822-Champrosay, Essonne, 1896)
    Les masques à la longue collent à la peau. L'hypocrisie finit par être de bonne foi.
    Idées et sensations
  • Valery Larbaud (Vichy 1881-Vichy 1957)
    Mon hypocrisie est un raffinement d'outrage à la vertu.
    A. O. Barnabooth, Journal intime , Gallimard
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    L'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu.
    Maximes
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Ils envoient leur conscience au bordel et tiennent leur contenance en règle.
    Essais, IV, 5
  • Alfred de Musset (Paris 1810-Paris 1857)
    Mais je hais les cafards et la race hypocrite
    Des tartuffes de mœurs, comédiens insolents,
    Qui mettent leurs vertus en mettant leurs gants blancs.

    Premières Poésies, la Coupe et les lèvres
  • Jules Romains pseudonyme littéraire devenu ensuite le nom légal de Louis Farigoule (Saint-Julien-Chapteuil, Haute-Loire, 1885-Paris 1972)
    Académie française, 1946
    C'est un homme qui aime l'honnêteté d'autrui.
    Les Hommes de bonne volonté, Montée des périls , Flammarion
  • Henri Beyle, dit Stendhal (Grenoble 1783-Paris 1842)
    J'aimais et j'aime encore les mathématiques pour elles-mêmes comme n'admettant pas l'hypocrisie et le vague, mes deux bêtes d'aversion.
    Vie de Henry Brulard
  • Ambrose Gwinnet Bierce (Meigs County, Ohio, 1842-Mexico 1914)
    Politesse. Forme la plus acceptable de l'hypocrisie.
    Politeness. The most acceptable hypocrisy.
    The Devil's Dictionary
  • Eduard Douwes Dekker connu sous le pseudonyme de Multatuli (en latin J'ai beaucoup supporté) (Amsterdam 1820-Nieder-Ingleheim 1887)
    L'hypocrisie est simplement un hommage à l'intérêt.
    Idées

Mots proches

Lequel de ces substantifs n'est pas une marque déposée et ne prend donc normalement pas de majuscule ?