chemin

nom masculin

(latin populaire *camminus, du celtique)

Définitions de chemin


  • Voie de terre, route établie pour mener d'un lieu à un autre : Chemin vicinal.
  • Passage, piste qu'on trace et qui sert de route : Se frayer un chemin à travers les broussailles.
  • Direction à prendre pour aller d'un lieu à un autre : Demander son chemin à quelqu'un.
  • Itinéraire, trajet : J'irai le voir au passage, c'est sur mon chemin.
  • Distance à parcourir pour aller d'un lieu à un autre : Chemin parcouru par un projectile.
  • Progression d'un point à un autre, d'un état à un autre ; voie suivie pour atteindre un but ; ensemble des étapes qui mènent à ce résultat : Prendre un chemin détourné pour arriver à ses fins.
  • Évolution, progrès : Mesurer le chemin parcouru par une technique.
  • Marine

    Nombre de milles parcourus par un navire.
  • Mathématiques

    Application continue d'un segment [a, b] de ℝ dans D, partie de ℝ2 ou d'un espace topologique quelconque.
  • Mobilier et décoration

    Tapis étroit que l'on étend dans les escaliers, les vestibules, etc.
  • Textiles

    Largeur de tissu déterminée par la représentation du décor et qui correspond à une section de montage sur le métier.

Expressions avec chemin



  • Aller son chemin, son droit chemin,

    suivre une ligne de conduite sans se laisser influencer.
  • Chemin faisant, en chemin,

    pendant le trajet ; au fur et à mesure de la conversation, de la lecture, etc.
  • Être en bon chemin,

    être en voie de réussite.
  • Être sur le chemin de quelqu'un, barrer le chemin à quelqu'un,

    contrecarrer ses projets.
  • Littéraire. Être toujours sur les chemins, par voies et par chemins,

    aller sans cesse de droite et de gauche.
  • Faire du chemin,

    avancer, progresser ou évoluer ; arriver à une haute situation.
  • Faire la moitié du chemin,

    faire des avances ou des concessions.
  • Faire son chemin,

    réussir, parvenir à une belle position ; s'imposer.
  • Le droit chemin,

    la vie honnête.
  • Montrer le chemin,

    donner l'exemple.
  • Ne pas prendre le chemin de quelque chose,

    être loin d'y parvenir.
  • Ne pas s'arrêter en si bon chemin,

    faire suivre un premier succès d'un autre encore plus éclatant.
  • Ne pas y aller par quatre chemins,

    aller droit au but ; agir sans détours, franchement et brutalement.
  • Poursuivre son chemin, son petit bonhomme de chemin (familier),

    ne pas s'arrêter ; ne pas s'occuper de ce qui se fait.
  • Se mettre en chemin,

    se mettre en route, partir.
  • Trouver sur son chemin,

    rencontrer quelqu'un comme adversaire, quelque chose comme obstacle.
  • Voleur de grand chemin,

    celui qui dévalisait les voyageurs sur les routes ; celui qui vole d'une manière éhontée.
  • Aéronautique

    Chemin de roulement,

    voie cimentée qui, sur un aérodrome, permet aux avions de se rendre de l'aire de stationnement à la piste d'envol et vice versa.
  • Algèbre

    Chemin d'un graphe,

    séquence d'arcs telle que l'extrémité terminale de chaque arc coïncide avec l'extrémité initiale de l'arc suivant.
  • Armement

    Chemin de roulement de tourelle,

    dispositif à roulement à billes, par l'intermédiaire duquel la tourelle d'un char repose sur la caisse.
  • Bâtiment

    Chemin de fer,

    outil de tailleur de pierre et de maçon servant à ravaler la pierre tendre.
  • Droit

    Chemin privé,

    chemin appartenant aux particuliers riverains et affecté à la desserte de leurs propriétés.

    Chemin rural,

    chemin de campagne appartenant à la commune.
  • Électricité

    Chemin de câbles,

    support métallique ou plastique, destiné au guidage des faisceaux de câbles électriques.
  • Fortification

    Chemin couvert,

    passage avec banquette de tir établi sur la contrescarpe d'un ouvrage fortifié.

    Chemin de ronde,

    passage aménagé au sommet d'une muraille fortifiée.
  • Manutention et stockage

    Chemin de roulement,

    rail ou profilé sur lequel se déplacent les ponts roulants et les chariots de convoyeurs.
  • Mathématiques

    Chemin fermé,

    chemin dont l'origine et l'extrémité coïncident.
  • Mobilier et décoration

    Chemin de table,

    bande de tissu ornementée que l'on tend dans la longueur d'une table.
  • Optique

    Chemin optique,

    distance qui serait parcourue par la lumière dans le vide pendant le temps nécessaire pour aller d'un point à un autre d'un rayon lumineux. (On dit aussi longueur optique.)
  • Presse

    Chemin de fer,

    représentation de l'ensemble d'un projet de mise en pages d'une publication, développée de manière linéaire, qui permet de visualiser l'ensemble et de suivre l'avancement du travail.
  • Religion

    Chemin de croix,

    suite de quatorze tableaux ou bas-reliefs où sont représentées diverses étapes du parcours de Jésus-Christ chargé de sa croix entre le prétoire de Pilate et le Golgotha ; exercice de piété consistant à méditer en priant devant chacune de ces représentations, qu'on appelle aussi « stations ».

Synonymes de chemin


Voie de terre, route établie pour mener d'un lieu à un autre.

Synonymes :

Passage, piste qu'on trace et qui sert de route.

Synonymes :

Direction à prendre pour aller d'un lieu à un autre.

Synonyme :

Itinéraire, trajet.

Synonymes :

Distance à parcourir pour aller d'un lieu à un autre.

Synonyme :

Progression d'un point à un autre, d'un état à un autre ; voie...

Synonymes :

Chemin de roulement

Synonyme :


Difficultés de chemin


  • ORTHOGRAPHE

    Reste au singulier dans les expressions bandit de grand chemin, se mettre en chemin et par voie et par chemin (langue littéraire).
    remarque
    On trouve aussi quelquefois : par voies et par chemins.


Citations avec chemin


  • Louis Bourdaloue (Bourges 1632-Paris 1704)
    Un chemin étroit ne peut jamais avoir de proportion avec une conscience large.
    Sermon sur la fausse conscience
  • Sidonie Gabrielle Colette (Saint-Sauveur-en-Puisaye, Yonne, 1873-Paris 1954)
    Suis le chemin et ne t'y couche que pour mourir.
    Les Vrilles de la vigne, Flammarion
  • René Descartes (La Haye, aujourd'hui Descartes, Indre-et-Loire, 1596-Stockholm 1650)
    La maxime que j'ai le plus observée en toute la conduite de ma vie a été de suivre seulement le grand chemin, et de croire que la principale finesse est de ne vouloir point du tout user de finesse.
    Correspondance, à Élisabeth, janvier 1646
  • René Descartes (La Haye, aujourd'hui Descartes, Indre-et-Loire, 1596-Stockholm 1650)
    Ceux qui ne marchent que fort lentement peuvent avancer beaucoup davantage, s'ils suivent toujours le droit chemin, que ne font ceux qui courent, et qui s'en éloignent.
    Discours de la méthode
  • Jean-Pierre Claris de Florian (Sauve, Gard, 1755-Sceaux 1794)
    Académie française, 1788
    Le chemin est assez mauvais
    Sans nous jeter encor des pierres.

    Fables, le Bonhomme et le Trésor
  • André Frénaud (Montceau-les-Mines 1907-Paris 1993)
    Hölderlin, l'aurore l'enivre.
    Il s'en va par l'autre chemin.

    Il n'y a pas de paradis, Gallimard
  • Charles de Gaulle (Lille 1890-Colombey-les-Deux-Églises 1970)
    La grandeur est un chemin vers quelque chose qu'on ne connaît pas.
    Propos recueillis par André Malraux dans Les Chênes qu'on abat, Gallimard
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Aucun chemin de fleurs ne conduit à la gloire.
    Fables, les Deux Aventuriers et le Talisman
  • Oscar Vladislas de Lubicz-Milosz, dit O. V. de L. Milosz (Tchereïa, Lituanie, 1877-Fontainebleau 1939)
    De la vie à la vie, quel chemin !
    Poèmes, la Confession de Lemuel , Fourcade
  • Blaise Pascal (Clermont, aujourd'hui Clermont-Ferrand, 1623-Paris 1662)
    Les rivières sont des chemins qui marchent et qui portent où l'on veut aller.
    Pensées, 17

    Commentaire
    Chaque citation des Pensées porte en référence un numéro. Celui-ci est le numéro que porte dans l'édition Brunschvicg - laquelle demeure aujourd'hui la plus généralement répandue - le fragment d'où la citation est tirée.

  • Arthur Rimbaud (Charleville 1854-Marseille 1891)
    On ne part pas. - Reprenons les chemins d'ici.
    Une saison en enfer, Mauvais Sang
  • Jean-Paul Sartre (Paris 1905-Paris 1980)
    Chaque homme doit inventer son chemin.
    Les Mouches, Gallimard
  • Anonyme
    Vers les sommets par des chemins étroits.
    Ad augusta per angusta.

    Commentaire
    Mot de passe des conjurés, au IVe acte d' Hernani, de V. Hugo.

  • Homère ( IXe s. avant J.-C.)
    Car les chemins du jour côtoient ceux de la nuit.
    L'Odyssée, X, 86 (traduction V. Bérard)
  • Miguel de Cervantès en espagnol Miguel de Cervantes Saavedra (Alcalá de Henares 1547-Madrid 1616)
    Nul chemin n'est mauvais qui touche à sa fin, sauf celui qui mène au gibet.
    Ningún camino es malo como se acabe, si no es el que va a la ahorca.
    Novelas ejemplares, El licenciado Vidriera
  • Gotthold Ephraim Lessing (Kamenz, Saxe, 1729-Brunswick 1781)
    Il n'est pas vrai que la ligne droite soit toujours le plus court chemin.
    Éducation du genre humain
    Es ist nicht wahr, daß die kürzeste Linie immer die gerade ist.
    Erziehung des Menschengeschlechts
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    J'ai vécu assez longtemps : et le chemin de ma vie se perd dans les feuilles jaunies et séchées.
    I have lived long enough : my way of life
    Is fall'n into the sere, the yellow leaf.

    Macbeth, V, 3, Macbeth
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Mais je crains ta nature : elle est trop pleine du lait de la tendresse humaine pour prendre le chemin le plus court.
    Yet do I fear thy nature,
    It is too full o'th'milk of human kindness
    To catch the nearest way.

    Macbeth, I, 5, lady Macbeth

Mots proches

Complétez la phrase : « les enquêteurs se perdent en … » :