retour

nom masculin

(de retourner)

Définitions de retour


  • Fait pour quelqu'un, quelque chose de repartir, de revenir vers l'endroit d'où il est venu ; déplacement, voyage ainsi accompli : Il va falloir penser au retour.
  • Titre de transport permettant d'effectuer à l'inverse le voyage fait à l'aller : Il n'a pas assez d'argent pour payer le retour.
  • Fait d'être de nouveau quelque part après un congé, une absence : Il a beaucoup changé depuis son retour.
  • Action ou fait de revenir à un état antérieur : Le retour au calme.
  • Fait pour quelque chose d'être rendu, réexpédié : Retour d'un colis.
  • Fait de se manifester de nouveau, de se reproduire : Un retour du froid.
  • Changement brusque et complet : Par un juste retour des choses, son mérite a été reconnu.
  • Littéraire. Fait de répondre par une attitude réciproque aux sentiments de quelqu'un d'autre : Un amour qui ne peut se passer de retour.
  • Partie destinée à être retournée, rabattue : Un retour de drap.
  • Bâtiment

    Angle rentrant qu'une partie de construction forme avec une autre, en avant de laquelle elle fait saillie. (Par exemple aile en retour sur le corps de bâtiment principal.)
  • Commerce

    1.  Marchandise renvoyée à un fournisseur pour diverses raisons et, notamment, le défaut de qualité.

    2.  Ouvrage non vendu que le libraire retourne à l'éditeur, à l'expiration d'un délai convenu.

  • Droit

    Réimportation de marchandises qui n'ont pas été vendues.
  • Vénerie

    Ruse qu'emploient le cerf et surtout le chevreuil lorsqu'ils interrompent brusquement la ligne qu'ils ont suivie et se détournent à droite ou à gauche.

Expressions avec retour



  • De retour,

    revenu : De retour à Paris.
  • En retour,

    en échange, par réciprocité.
  • Être sur le retour,

    être sur le point de partir pour regagner le lieu d'où l'on est venu ; commencer à vieillir.
  • Faire un retour sur soi-même,

    faire un effort de sincérité dans l'examen de sa conduite et de sa vie passée.
  • Par retour (du courrier),

    dès la réception d'une correspondance, sans délai.
  • Retour d'âge,

    moment de l'existence où l'on commence à vieillir.
  • Retour de bâton,

    choc en retour dangereux ou néfaste.
  • Retour de flamme,

    poussée brusque et inattendue de flammes qui jaillissent hors du foyer ; dans un moteur thermique, accès de la flamme de l'explosion dans le carburateur ; renouveau d'activité, de passion ; effet indirect d'une action qui se retourne contre son auteur.
  • Retour de manivelle,

    sur les voitures anciennes, choc qui se produisait au moment de la mise en marche à la manivelle ; familièrement, conséquence néfaste ou dangereuse.
  • Retour en arrière,

    vue rétrospective ; dans un récit, évocation d'événements passés ; décision, mesure qui constitue un recul, va en sens inverse du progrès.
  • Armement

    Retour en batterie,

    mouvement automatique ramenant le canon d'une bouche à feu à sa position de tir après le départ du coup.
  • Banque

    Clause de retour sans frais, sans protêt,

    clause aux termes de laquelle le porteur d'une lettre de change est dispensé de protester en cas de non-paiement, en vue d'éviter des frais.
  • Bâtiment

    Retour d'équerre,

    retour à angle droit.
  • Cinéma

    Retour arrière,

    trucage consistant à faire défiler la pellicule en sens inverse, de sorte que l'action commence par la fin et finit par le commencement.

    Retour en arrière,

    synonyme de flash-back.
  • Comptabilité

    Retour sur investissements,

    ratio financier indiquant la rentabilité des capitaux engagés dans une entreprise ou une activité. (Il est exprimé par le rapport bénéfice net/capital investi.)

    Temps de retour,

    temps au bout duquel un investissement productif se trouve rentabilisé.
  • Droit

    Droit de retour (successoral),

    droit résultant de la volonté des parties (retour conventionnel) et en vertu duquel un donateur rentre dans la possession des choses par lui données, en cas de prédécès du donateur.
  • Électricité

    Retour par la terre,

    utilisation de prises de terre, de gaines métalliques, de câbles ou autres armatures comme conducteurs.
  • Histoire

    Loi du retour (en hébreu aliya),

    loi de l'État d'Israël, votée par la Knesset le 5 juillet 1950, stipulant que tout juif a le droit de venir s'installer en Israël en tant qu'immigrant.
  • Mines

    Retour d'air,

    ouvrage qui permet à l'air de sortir de la mine après avoir balayé les chantiers.
  • Optique

    Retour inverse de la lumière,

    principe de l'optique géométrique selon lequel la trajectoire d'un rayon lumineux est indépendante du sens de propagation de la lumière.
  • Psychanalyse

    Retour du refoulé,

    réapparition, sous forme d'associations, d'éléments qui ont été refoulés. (C'est un cas particulier du rejeton de l'inconscient.)

Synonymes de retour


Fait pour quelqu'un, quelque chose de repartir, de revenir vers...

Synonyme :

Action ou fait de revenir à un état antérieur.

Synonyme :

Fait pour quelque chose d'être rendu, réexpédié.

Synonymes :

Fait de se manifester de nouveau, de se reproduire.

Synonymes :

Changement brusque et complet.

Synonymes :

Partie destinée à être retournée, rabattue.

Synonyme :

Retour en arrière

Synonyme :

Droit de retour (successoral)

Synonyme :

  • succession anomale

Difficultés de retour


  • EMPLOI

    Au retour de, retour de (un lieu) = en revenant de, au moment où qqn revient, est revenu de. À notre retour des États-Unis, nous nous sommes installés près de Marseille. Au retour du marché, je suis passé par la rue du Moulin. - Retour de (même sens) : « Le pas du cheval de Marino [...], retour de quelque ferme lointaine » (J. Gracq) ; « [...] les thoniers retour de campagne » (H. Queffelec). Au retour de et retour de sont aujourd'hui admis. Au retour de est plus soigné, retour de plus familier.
    remarque
    Vin retour des Indes était autrefois une expression consacrée pour du vin que l'on avait fait voyager aux Indes dans la cale d'un navire pour le bonifier.

    De retour, de retour de = qui est revenu (de), une fois revenu (de). Pierre est de retour. De retour chez lui, Pierre nous a téléphoné. De retour de voyage, il a cherché à nous joindre.

    Payer quelqu'un de retour. Attention, on dit payer quelqu'un de retour (= le traiter aussi bien qu'il vous traite) et non *payer quelqu'un en retour. Ne pas se laisser influencer par la locution adverbiale en retour qui signifie « en échange, en compensation » : je lui ai fait cadeau d'un livre, elle m'a offert un disque en retour.


Citations avec retour


  • Jules Supervielle (Montevideo, Uruguay, 1884-Paris 1960)
    Voyageur, voyageur, accepte le retour,
    Il n'est plus place en toi pour de nouveaux visages […].

    Débarcadères, Gallimard

Mots proches

Lequel de ces mots n'est pas formé avec le préfixe « mal » ?