derrière

préposition ou adverbe

(bas latin deretro, du latin classique retro, en arrière, avec l'influence de l'ancien français derrain, dernier)

Définitions de derrière


  • En arrière, au dos (de quelque chose, de quelqu'un) : Il se cache derrière un paravent.
  • Après, dans l'espace ou dans un classement : Pierre arrive et Jacques vient derrière.
  • Familier. Après quelque chose dans le temps : Boire un vin rouge derrière un vin blanc.
  • Au-delà de, caché par : Qu'y a-t-il derrière cette apparente gaieté ?

Expressions avec derrière



  • Avoir quelqu'un derrière soi,

    bénéficier de son soutien ou, familièrement, être sans cesse sous sa surveillance.
  • De derrière,

    situé à l'arrière de quelque chose, du corps, etc. : Le chien se dresse sur ses pattes de derrière.
  • De derrière (quelque chose),

    du côté arrière (de) : La souris est sortie de derrière la commode.
  • Être derrière quelqu'un,

    être l'instigateur de ses actes ; l'aider, lui accorder son soutien ou, familièrement, le surveiller à l'excès.
  • Familier. Idée de derrière la tête,

    arrière-pensée.
  • Loin derrière,

    largement distancé (dans l'espace ou dans un classement).
  • Se retrancher, s'abriter derrière quelqu'un, quelque chose,

    les invoquer comme protection.

Difficultés de derrière


  • ORTHOGRAPHE

    Par-derrière. Toujours avec un trait d'union : passer par-derrière.

  • EMPLOI

    De derrière. La locution peut s'employer comme adjectif (la porte de derrière) ou comme préposition (il lui est venu une idée de derrière la tête ; sortir une bouteille de derrière les fagots). Ces deux emplois sont corrects.

    Derrière le dos. La locution est admise : le suspect avait les mains menottées derrière le dos.

Mots proches

De quelle langue viennent les mots « satisfecit », « accessit » et « déficit » ?