banque

nom féminin

(italien banca, comptoir de changeur)

Définitions de banque


  • Établissement financier qui, recevant des fonds du public, les emploie pour effectuer des opérations de crédit et des opérations financières, et est chargé de l'offre et de la gestion des moyens de paiement.
  • Ensemble des opérations effectuées par les établissements bancaires ; lieu où s'exécutent ces opérations.
  • La profession bancaire : Il travaille dans la banque.
  • Jeux

    1.  Version du baccara.

    2.  À certains jeux de cartes ou de hasard, mise de fonds engagée par celui qui tient le jeu pour payer les gains de ses adversaires.

  • Médecine

    Établissement de collecte, de stockage, de conservation et de distribution de certains produits d'origine humaine (sang et dérivés sanguins, sperme) ou de certains tissus et organes en vue de greffes (os, cornée).

Expressions avec banque



  • Banque centrale,

    banque qui dans un pays assure l'émission de la monnaie légale et le contrôle du volume de la monnaie et du crédit. (La Banque de France est la banque centrale de la France.)
  • Banque d'affaires,

    avant la réforme bancaire de 1984, banque dont l'activité principale est, outre l'octroi de crédits, la prise et la gestion de participations dans des entreprises existantes ou en formation. (Cette terminologie, bien qu'obsolète sur le plan réglementaire, est encore fréquemment utilisée.)
  • Banque de dépôt,

    avant la réforme bancaire de 1984, banque dont l'activité principale est d'effectuer des opérations de crédit et de recevoir des dépôts à vue ou à terme. (Cette terminologie, bien qu'obsolète sur le plan réglementaire, est encore fréquemment utilisée.)
  • Banque d'émission,

    banque dotée du privilège de l'émission des billets de banque. (Le terme est pratiquement synonyme de banque centrale.)
  • Banque mutualiste ou coopérative,

    établissement de crédit habilité à recevoir des dépôts à vue ou à moins de deux ans de terme, et qui ne peut effectuer que des opérations de banque autorisées par des textes législatifs ou réglementaires spécifiques. (L'objectif d'une telle banque n'est pas la réalisation de bénéfices mais l'apport de services bancaires aux meilleures conditions possibles pour les mutualistes ou les coopératives.)
  • Haute banque,

    expression qui désignait, principalement au xixe s., les plus importants établissements bancaires privés de Paris.
  • Informatique

    Banque de données,

    collection ordonnée d'informations apparentées et traitées par ordinateur, mémorisées, qui peuvent être interrogées à distance en ligne.
  • Jeux

    Faire sauter la banque,

    gagner tout l'argent que le banquier a mis en jeu.

Difficultés de banque


  • ORTHOGRAPHE

    Banque de, du. Les compléments s'écrivent au singulier dans banque de crédit et banque d'émission, ainsi que dans banque de (ou du) sang, banque de (ou du) sperme ; ils s'écrivent au pluriel dans banque d'affaires ainsi que dans banque d'organes et banque d'yeux (ou des yeux). L'usage hésite entre banque de dépôt et banque de dépôts.

     On écrit avec -qu- les dérivés banquer, banquier, avec -c- les dérivés bancaire, bancarisation. Bancable et banquable sont corrects l'un et l'autre.

Mots proches

Comment doit-on écrire le mot « para[l]é[l]épipède » ?