Zénon

(vers 426-491), empereur d'Orient (474-491).

Isaurien d'origine et devenu gendre de Léon Ier, il fut régent sous Léon  II et régna seul après la mort de celui-ci. Fort impopulaire, il ne réussit à occuper le pouvoir qu'après deux ans de lutte contre Basiliscos, proclamé par Constantinople révoltée. Il se fit aider par les Ostrogoths, dont il dut se débarrasser ensuite en les envoyant en Italie, sous Théodoric (488). Il promulgue, au sujet des querelles religieuses nées du monophysisme, l'Édit d'union, ou Henotikon (482), qui amena la rupture avec Rome.

Pour en savoir plus, voir l'article Empire byzantin : histoire.