Franz Schubert, Quatuor à cordes en ré mineur, D 810, « la Jeune Fille et la Mort » (1er mouvement, allegro)

Franz Schubert, Quatuor à cordes en ré mineur, D 810, « la Jeune Fille et la Mort » (1er mouvement, allegro)

Ce quatuor, peut-être le plus connu de Franz Schubert, date de 1824. Celui-ci y reprend (d'où son sous-titre) le thème d'un lied composé en 1817, évoquant le dialogue entre une jeune fille et la Mort. Cette œuvre aux résonances tragiques pousse jusqu'aux extrêmes les tensions expressives, comme le laisse deviner la véhémence avec laquelle s'ouvre le 1er mouvement. Schubert n'entendit jamais ce quatuor, créé seulement en 1833.

&pro; Aquarius / Larousse 2005