Franz Schubert, Symphonie n° 9 en ut majeur, D. 944, dite « la Grande Symphonie » (1er mouvement, allegro ma non troppo)

Franz Schubert, Symphonie n° 9 en ut majeur, D. 944, dite « la Grande Symphonie » (1er mouvement, allegro ma non troppo)

Créée seulement en 1839 par Mendelssohn, cette symphonie, dite « la Grande », pour la différencier de la 6e Symphonie, elle aussi en ut majeur, adopte des proportions monumentales, en recourant à un effectif d'orchestre classique incluant trois trombones. Le début de l'allegro initial fait appel à une des caractéristiques rythmiques de l'écriture de Schubert, à savoir la superposition de rythmes binaires et ternaires.

&pro; Aquarius / Larousse 2005