Anton Bruckner, Symphonie n° 9 en ré mineur (scherzo)

Anton Bruckner, Symphonie n° 9 en ré mineur (scherzo)

Bruckner composa sa 9e et ultime symphonie, dédiée « à Dieu », entre 1887 et 1896. La maladie et le travail (il préparait à la même période sa 8e symphonie), ne permirent pas au compositeur d'achever le finale. La 9e Symphonie se projette dans le XXe siècle, car elle anticipe, par la force de sa construction et de ses éléments constitutifs (thématiques, orchestraux et structurels), l'intensité expressive, voire la violence qui caractérisera des compositeurs comme Mahler, Schoenberg ou Stravinsky. On peut donc interpréter cette œuvre comme l'annonce de la fin du romantisme musical.

Prod. Koka Media