Charles de Marguetel de Saint-Denis de Saint-Évremond

Écrivain français (Saint-Denis-le-Gast, Manche, 1613-Londres 1703).

Causeur brillant, soldat courageux, fidèle à la cause royale pendant la Fronde, et épris de littérature, il compose une satire (Comédie des académistes pour la réformation de la langue française, 1642, publiée en 1650) et un pamphlet (la Retraite de M. de Longueville en son gouvernement de Normandie, 1649) avant de s'exiler en Hollande puis en Angleterre, compromis dans le procès de Fouquet. Brillant essayiste, intéressé par le théâtre, il donne Dissertation sur l'Alexandre le Grand de Racine (1666), Sur les tragiques (1672), Sur nos comédies (1677), ainsi qu'une pièce satirique, les Opéras (1677). Sa Correspondance révèle son scepticisme religieux et son épicurisme élégant.