Boris Ier

(?-907), khan des Bulgares (852-889).

Il se convertit au christianisme, qu'il proclama religion officielle de son État (865). Il joua habilement de la lutte d'influences à laquelle se livrèrent dans son pays le patriarche de Constantinople, Photios, le pape Nicolas Ier et son successeur Jean VIII, jusqu'à l'accord auquel ils parvinrent en 880. Il recueillit les disciples de Cyrille et Méthode (885) qui répandirent en Bulgarie la liturgie et l'écriture slavonnes. Il abdiqua en 889.