hermaphrodisme ou intersexualité

Gregor Mendel
Gregor Mendel

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Anomalie caractérisée par la présence, chez un même individu, de tissu ovarien et de tissu testiculaire.

L'hermaphrodisme est une affection congénitale exceptionnelle due à une anomalie de l'embryogenèse. Cette définition regroupe des sujets dont l'aspect extérieur peut être très différent : purement féminin, ambigu ou purement masculin. Chez les nouveau-nés, l'aspect des organes génitaux externes est souvent ambigu, mais la présence d'un pénis permet d'attribuer à ces enfants un sexe masculin. Toutefois, on peut constater la présence d'un utérus dans la majorité des cas. Lors de la puberté, sous l'effet de la stimulation des hormones sexuelles, les seins se développent et les règles apparaissent dans la moitié des cas. La production de spermatozoïdes est très rare, mais la survenue d'ovulations ne l'est pas. Une grossesse est possible lorsque le caryotype est celui d'une femme normale.

Traitement

L'attitude thérapeutique consiste tout d'abord à choisir, en accord avec les parents, le sexe le plus adapté pour chaque cas, suivant l'aspect physique extérieur et l'état des organes génitaux internes. Si le diagnostic n'a pu être établi à la naissance, c'est l'éducation déjà reçue qui est prise en compte. Ensuite, il s'agit de renforcer le sexe choisi par l'ablation chirurgicale des organes inappropriés et par l'apport d'hormones si cela est nécessaire.