Clonage de gène

Clonage de gène

ADN humain

cellule humaine

chromosome bactérien

culture bactérienne
industrielle

deux brins d'ADN
complémentaires

enzyme de restriction
(coupe de l'ADN au niveau d'une région déterminée)

noyau

réintroduction du plasmide recombiné

segment spécifique d'ADN
reconnu et coupé par l'enzyme de restriction

gène à cloner

insertion du gène humain dans la plasmide

plasmide

Clonage de gène

Clonage de gène. Les bactéries possèdent un chromosome « principal », circulaire, et des molécules d'A.D.N. « accessoires », les plasmides. On insère dans le plasmide d'une bactérie un gène d'origine végétale, animale ou humaine, codant pour une protéine d'intérêt pharmaceutique ou agronomique. Puis on met cette bactérie génétiquement manipulée en culture. La réplication de l'A.D.N. étant un processus conforme, les générations de bactéries issues de la bactérie manipulée posséderont toutes le plasmide recombiné et élaboreront donc la protéine recherchée.

Dessin Laurent Blondel - Archives Larousse