Pierre d'Ailly

Prélat et théologien français (Compiègne 1350-Avignon 1420).

Chancelier de l'Université de Paris, évêque du Puy (1395), puis de Cambrai (1397), cardinal en 1411, il eut une part considérable dans les tentatives faites pour mettre fin au Grand Schisme d'Occident et joua un rôle éminent au concile de Constance (1414-1418). Son traité sur la réforme de l'Église (1416) soutient la thèse de la supériorité du concile général sur le pape.