Mikhaíl Khristódhoulos Mouskos Makários III

Makários III
Makários III

Prélat et homme d'État chypriote (Anó Panaghiá, près de Páfos, 1913-Nicosie 1977).

Évêque de Kition (Kíti) [1948], puis archevêque (1950), il devient à ce titre ethnarque (chef de la communauté grecque de l'île). Il soutient le mouvement nationaliste qui réclame l'union avec la Grèce (Enôsis) et est déporté par les Britanniques aux Seychelles (1956). Libéré en 1957, il accepte en 1959 les accords prévoyant la création de la République de Chypre. Président de la République (1959-1977), il rompt après 1968 avec les nationalistes de Ghrívas. Renversé en juillet 1974 par la garde nationale, il revient au pouvoir en décembre.