En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

intolérance alimentaire

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Réaction pathologique se produisant lors de la prise de certains aliments.

L'intolérance alimentaire est à distinguer de l'intolérance alimentaire absolue, incapacité à ingérer tout aliment au cours de certains états pathologiques aigus (crise d'appendicite, par exemple), s'accompagnant de nausées et de vomissements.

Sous le terme générique d'intolérance alimentaire sont regroupées un certain nombre de réactions pathologiques telles que les intolérances à certains nutriments par déficit enzymatique de l'appareil digestif ou troubles métaboliques.

L'intolérance au gluten, constituant du blé, du seigle et de l'orge, est responsable de la maladie cœliaque. Elle se traduit notamment par un amaigrissement et une diarrhée. Le traitement, efficace, est un régime sans gluten.

L'intolérance au lactose est due à un déficit congénital ou acquis d'une enzyme spécifique de la muqueuse intestinale, la lactase, nécessaire à l'hydrolyse du lactose, principal glucide du lait. Elle se manifeste par une diarrhée liquide et par des douleurs abdominales à la suite de la consommation de lait ou de produits contenant du lactose. Le traitement repose sur l'exclusion du lactose de l'alimentation.