Identifiez-vous ou Créez un compte

gynécomastie

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Augmentation du volume de la glande mammaire chez l'homme.

La gynécomastie doit être distinguée de l'adipomastie, beaucoup plus fréquente, qui est une accumulation locale de tissu adipeux.

La gynécomastie est une affection qui touche assez fréquemment le garçon pubère et l'homme âgé. Elle est généralement bénigne, hormis d'exceptionnelles tumeurs. Elle peut être unilatérale ou, plus souvent, bilatérale.

Causes

Les causes d'une gynécomastie sont diverses : médicamenteuses (prise de digitaliques, d'antialdostérones), métaboliques (insuffisance hépatique), hormonales (adénome à prolactine, atteinte testiculaire) ou encore mécaniques (irritation locale). Toutefois, la cause d'une gynécomastie demeure souvent inexpliquée. Chez le nouveau-né et le jeune adolescent, une gynécomastie transitoire (s'étalant sur quelques mois) peut survenir en raison d'un déséquilibre hormonal au profit des hormones féminines, mais elle disparaît spontanément avec le temps.

Diagnostic

Le diagnostic de gynécomastie est clinique, mais il doit souvent être complété par une mammographie et/ou une échographie. Ces examens confirment la présence de la glande ainsi que son homogénéité et ses contours. Un bilan hormonal vérifie par ailleurs les taux de testostérone, d'œstradiol et d'hormones hypophysaires.

Traitement

Un traitement local (application d'androgènes sous forme de gel) peut réduire la gynécomastie. Ce traitement est associé au traitement de la cause.