En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

embryon

Embryon, fécondation
Embryon, fécondation

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Résultat de la fécondation d'un ovocyte par un spermatozoïde.

Toutefois, dans la pratique gynéco-obstétricale, on a coutume de distinguer la période embryonnaire, qui s'étend jusqu'à la fin du 3e mois de grossesse, et la période fœtale, qui la suit.

Première et deuxième semaines

L'embryon commence à se former dès la fécondation, qui a lieu dans les voies génitales de la femme par la rencontre d'un spermatozoïde avec un ovule. Tout en se dirigeant vers la muqueuse utérine, dans laquelle il va s'implanter, l'œuf fécondé se divise d'abord en 2, puis en 4, en 8 et en 16 cellules, formant alors une sphère pleine (morula), qui se creuse ensuite d’une cavité séparant la masse embryonnaire du futur placenta. C’est alors que, dès la fin de la 2e semaine, la masse cellulaire embryonnaire prend l’aspect d'un disque à deux feuillets, l'un externe (ectoblaste, ou ectoderme), l'autre interne (endoblaste, ou endoderme).

Troisième semaine

Un 3e feuillet apparaît, s'immisçant entre les deux premiers : le chordomésoblaste, ou mésoderme. À partir de ces 3 feuillets vont se constituer tous les organes et systèmes du corps humain. L'ectoblaste donne naissance au système nerveux et à l'épiderme ; l'endoblaste, à la muqueuse et aux glandes des appareils digestif et respiratoire et de la vessie ; le chordomésoblaste est à l'origine du squelette, des muscles, du tissu conjonctif, des systèmes circulatoire, lymphatique et urinaire, du derme et des organes génitaux. En même temps, la forme générale de l'embryon se dessine par des allongements et des flexions dans les sens longitudinal et transversal, qui interviennent successivement. Ce phénomène est appelé plicature embryonnaire.

Le chordomésoblaste forme un tube ouvert donnant à l'embryon un axe vertical (axe craniocaudal) et deux extrémités : céphalique et caudale. Tout autour apparaissent des masses de tissu, les somites, à partir desquelles se développeront les cartilages et les muscles. Le 18e jour, un épaississement se forme sur l'ectoderme : c'est la plaque neurale, aussi appelée crête neurale, qui est à l'origine de tout le système nerveux. En même temps que s'édifie l'embryon, le reste des cellules s'organise pour assurer sa nutrition. C'est ainsi que se forme une membrane nourricière : le chorion. Celui-ci se trouve bientôt tapissé par une membrane mince, l'amnios, d'origine ectodermique, qui délimite la cavité dans laquelle se développe l'embryon, puis le fœtus : la cavité amniotique.

Quatrième semaine

Le 22e ou 23e jour, l'embryon est gros comme un grain de blé et pratiquement droit. Le 24e jour, le cœur apparaît. Vers le 26e jour, l'embryon se courbe en C, les bourgeons des bras deviennent visibles. À la fin de la 4e semaine, les bourgeons des jambes sont présents ainsi que les cristallins des futurs yeux, de chaque côté de la tête. À cette période également apparaissent dans la région céphalique des formations appelées arcs branchiaux, qui sont des épaississements séparés par des sillons (fentes branchiales). Ceux-ci sont à l'origine des mâchoires inférieure et supérieure, de certaines structures du cou, des oreilles internes.

Cinquième semaine

Elle est marquée par le développement du cerveau. La tête grossit et s'incline vers l'avant. Le cordon ombilical se développe. À 5 semaines, l'embryon mesure de 5 à 8 millimètres. Il a un intestin.

Sixième semaine

Les bourgeons des membres, surtout ceux des membres supérieurs, se différencient par régions : le coude et le poignet sont reconnaissables et, sur la main, qui a la forme d'une palette, apparaissent des rayons, les futurs doigts. Le visage devient humain : le futur conduit auditif externe est un sillon, le futur pavillon de l'oreille, un bourrelet. L'œil est visible. Le tronc et le cou se redressent. Les somites de la région lombo-sacrée sont apparents. L'embryon mesure de 10 à 14 millimètres.

Septième semaine

Les membres se forment nettement. Les bras se projettent en avant du cœur. Des échancrures se creusent, dessinant les doigts. Une hernie ombilicale apparaît. L'embryon mesure de 17 à 22 millimètres.

Huitième semaine

Les membres sont nets. Les doigts, palmés, s'allongent. Des échancrures dessinent les futurs orteils. Les yeux s'ouvrent, mais les paupières apparaissent et commencent à les clore. Les pavillons des oreilles, bien qu'ils soient implantés assez bas, sont précis. Le cou est distinct. L'abdomen est moins saillant, le cordon ombilical, plus court. À la fin de la 8e semaine, l'appendice caudal disparaît. L'embryon mesure alors de 28 à 30 millimètres. Ses organes génitaux externes existent, mais ils ne permettent pas de définir son sexe. Le stade embryonnaire au sens strict s'achève et l'embryon est alors appelé fœtus.

Voir : trophoblaste.