En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

coloration

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Technique de laboratoire permettant d'observer et d'identifier les cellules des différents tissus, ou des agents infectieux (bactéries, champignons, parasites).

L'identification des différentes structures tissulaires ou cellulaires nécessite l'emploi de divers colorants, certains étant naturels (safran, hématoxyline), d'autres synthétiques.

La coloration permet de voir les bactéries au microscope et de les différencier. Les bactéries sont d'abord différenciées en fonction de leur forme (cocci arrondis ou bacilles en bâtonnet, après coloration par le bleu de méthylène, par exemple), puis en fonction de caractéristiques biochimiques de leur paroi, grâce à la coloration de Gram. Lors de cette coloration, les bactéries dites à Gram positif apparaissent en violet, tandis que les bactéries dites à Gram négatif apparaissent en rouge. Le résultat permet de préjuger de la nature du germe, et donc de sa sensibilité probable à un traitement antibiotique donné, dès l'examen direct.