Denys Ier l'Ancien

(Syracuse vers 430-Syracuse 367 avant J.-C.), tyran de Syracuse (405-367) avant J.-C.

Fondant son pouvoir sur une armée bien entraînée, où les mercenaires nombreux recevaient une solde régulière, cet aventurier a porté la puissance de Syracuse à son sommet. Vainqueur des Carthaginois après des campagnes difficiles, il ne leur laissa finalement que l'extrémité ouest de la Sicile (368) ; il détruisit ou soumit à son autorité toutes les villes grecques de l'île et prit pied en Italie du Sud. Dans Syracuse qu'il avait rendue inexpugnable par des fortifications terrestres, il entretint une cour brillante où se pressaient artistes et hommes de lettres.

Le règne de Denys II le Jeune (vers 397-344 avant J.-C.), tyran de Syracuse (367-344 avant J.-C.), fils et successeur du précédent, fut marqué par d'incessantes luttes civiles avec son oncle Dion ; à la mort de ce dernier (354), Denys régna jusqu'à ce que l'insurrection des cités grecques de Sicile obligeât Corinthe à envoyer Timoléon comme pacificateur (344). Denys le Jeune se retira à Corinthe en conservant ses immenses richesses.