universel, universelle

adjectif

(bas latin universalis)

Définitions de universel


  • Qui concerne l'Univers, le cosmos : Gravitation universelle.
  • Qui s'étend sur toute la surface de la terre : Domination universelle d'une superpuissance.
  • Qui a des connaissances en tout : Un homme universel.
  • Qui embrasse la totalité des êtres et des choses : Une valeur universelle.
  • Qui s'applique à tous les cas : Remède universel.
  • Se dit de certains instruments ou appareils à usages multiples : Robot universel.
  • Informatique

    Se dit d'un calculateur numérique dont la programmation lui permet de traiter toutes sortes de problèmes.
  • Logique et philosophie

    Qui a le caractère de l'universalité.

Expressions avec universel



  • Droit

    À titre universel,

    se dit de ce qui porte sur une fraction du patrimoine.

    Communauté universelle,

    régime matrimonial conventionnel où tous les biens présents et à venir de chacun des époux tombent dans la communauté.
  • Électricité

    Moteur universel,

    moteur électrique pouvant fonctionner en courant continu et en courant alternatif.
  • Linguistique

    Grammaire universelle,

    perspective de recherche portant sur les universaux du langage. (La grammaire universelle s'inscrit dans la lignée cartésienne de la grammaire générale des xviie et xviiie s.)
  • Logique et Mathématiques

    Quantificateur universel,

    symbole noté ∀ (qui s'énonce pour tout) et exprimant qu'une certaine propriété appartient à tous les éléments d'un ensemble.
  • Logique et Philosophie

    Proposition universelle,

    proposition dont le sujet est considéré dans toute son extension.

Citations avec universel


  • Michel Deguy (Paris 1930)
    La vérité que cherche l'œuvre d'art, c'est la vérité universelle de ce qui est singulier.
    Fragment du cadastre, Gallimard
  • Paul Valéry (Sète 1871-Paris 1945)
    Il n'y a d'universel que ce qui est suffisamment grossier pour l'être.
    Mauvaises Pensées et autres, Gallimard

Mots proches

De quel genre est le mot « espace », quand il désigne un blanc typographique ?