tête

nom féminin

(latin testa, pot en terre cuite)

Définitions de tête


  • Extrémité supérieure du corps de l'homme et extrémité antérieure du corps de nombreux animaux contenant la bouche, le cerveau et les principaux organes sensoriels : Avoir une grosse tête.
  • Boîte crânienne de l'homme, en particulier le cerveau ; crâne : Avoir mal à la tête.
  • Partie supérieure du crâne où poussent les cheveux : Sortir la tête nue.
  • Visage, expression dont les traits traduisent les sentiments, les tendances, l'état, etc. : Avoir une bonne tête. Tu en fais une tête !
  • Ensemble des facultés mentales : Chercher un souvenir dans sa tête.
  • Jugement, perspicacité, présence d'esprit, sang-froid : Garder la tête froide. Avoir de la tête.
  • Tempérament volontaire, obstiné de quelqu'un : Avoir la tête dure.
  • Personne, individu : Ça coûte 20 euros par tête.
  • Animal appartenant à un troupeau : Cinquante têtes de bétail.
  • Vie de quelqu'un : Réclamer la tête d'un condamné.
  • Personne ou groupe qui conçoit, qui dirige intellectuellement : La tête pensante du mouvement.
  • Personne ou groupe qui commande un groupe, qui dirige un organisme : Frapper une révolte à la tête.
  • Extrémité renflée d'un objet : Tête d'un clou.
  • Partie supérieure de quelque chose : L'hélicoptère rase la tête des arbres.
  • Hauteur de la tête, prise comme unité de mesure pour les personnes : Elle a une tête de plus que moi.
  • Longueur de la tête, prise comme unité de distance séparant des chevaux de course à l'arrivée : Gagner d'une tête.
  • Partie antérieure ou initiale de quelque chose, notamment dans une chose orientée ou en mouvement : La tête du train. Mot placé en tête de phrase.
  • Premier rang, première place d'un classement : Homme politique en tête des sondages.
  • Anatomie

    1.  Partie renflée de certains organes.

    2.  Extrémité de certains os.

  • Astronomie

    Ensemble formé par le noyau et la chevelure d'une comète.
  • Bâtiment

    1.  Pan d'une pierre, d'une brique, qui reste apparent après sa pose dans un mur. (La partie prise dans la construction est la queue.)

    2.  Synonyme de talon.

  • Cuisine

    Tête d'un animal (veau, porc) désossée et diversement apprêtée.
  • Économie

    Implantation à l'étranger d'une entreprise, d'une institution en vue d'un développement ultérieur de son activité.
  • Mécanique

    Partie d'une machine-outil recevant les mécanismes de commande directe des outils. (Par exemple fraiseuse à tête inclinable.)
  • Météorologie

    Partie antérieure d'un système nuageux.
  • Militaire

    Élément le plus avancé d'une troupe.
  • Musique

    Extrémité du manche des instruments à cordes (guitare, violons et violes, par exemple).
  • Outillage

    Partie du corps d'un marteau opposée à la panne.
  • Pétrole

    Fraction la plus légère, ou la plus volatile, d'un mélange d'hydrocarbures, obtenue en premier par distillation fractionnée.
  • Sports

    Au football, action de frapper une balle aérienne avec le front pour dévier sa trajectoire.
  • Technique

    Partie d'une machine qui porte les outils.
  • Vénerie

    Ensemble des bois du cerf, du daim, du chevreuil.

Expressions avec tête



  • À la tête de quelque chose,

    à la place de celui qui dirige, commande : Être à la tête d'une grosse fortune ; au premier rang d'un groupe : Se trouver à la tête du cortège ; à la première place, comme leader, directeur, etc. : Être à la tête d'un groupe commercial.
  • Familier. Avoir, attraper la grosse tête,

    se croire plus important que ce qu'on est ; avoir des prétentions sans rapport avec sa valeur réelle.
  • Avoir en tête de,

    projeter, avoir l'intention de faire telle chose.
  • Familier. Avoir ses têtes,

    montrer du parti pris dans ses sympathies ou ses antipathies à l'égard des autres.
  • Avoir (toute) sa tête,

    jouir de toutes ses facultés intellectuelles, être lucide.
  • Avoir une idée derrière la tête,

    avoir une intention, un projet qu'on ne dévoile pas ouvertement.
  • Avoir une tête à,

    avoir une physionomie qui porte à croire que l'on est destiné à se comporter de telle ou telle façon.
  • Bal, dîner de têtes,

    réunion où les participants se sont déguisés pour ressembler à tel ou tel personnage.
  • Coup de tête,

    action décidée brusquement, sans réfléchir.
  • De la tête aux pieds,

    de haut en bas, sur tout le corps.
  • De tête,

    mentalement, sans faire usage de l'écriture.
  • Familier. En avoir par-dessus la tête de quelque chose, de quelqu'un,

    en être excédé, ne plus pouvoir le supporter.
  • Enfoncer, mettre quelque chose dans la tête de quelqu'un,

    l'en persuader.
  • Familier. Faire la tête,

    bouder, être de mauvaise humeur.
  • Homme, femme de tête,

    personne intelligente et décidée.
  • La tête la première,

    la tête en bas, dans une chute ; avec témérité, sans précaution.
  • Lever, redresser la tête,

    prendre, reprendre de l'assurance, de la confiance en soi, agir de nouveau avec le sentiment de sa force.
  • Monter à la tête (à quelqu'un),

    (l')étourdir, (le) griser ; (lui) troubler la raison.
  • Monter la tête à quelqu'un,

    l'exciter, lui inspirer des sentiments d'hostilité contre quelqu'un.
  • N'en faire qu'à sa tête,

    agir à sa guise.
  • Ne pas avoir de tête,

    être très étourdi, oublier tout.
  • Par tête ou, familièrement, par tête de pipe,

    par personne.
  • Perdre la tête,

    perdre son sang-froid, s'affoler.
  • Se mettre dans la tête, en tête de, que,

    prendre la résolution de faire quelque chose et s'y tenir obstinément, se persuader, se convaincre que.
  • Se taper la tête contre les murs,

    s'efforcer désespérément de sortir d'une situation sans issue.
  • Tenir tête à quelqu'un,

    s'opposer à ses volontés, lui résister.
  • Tête à tête, en tête à tête,

    seul avec son interlocuteur, seul à seul.
  • Familier. Tête blonde,

    enfant.
  • Familier ou populaire. Tête de + nom,

    forme des expressions plus ou moins désobligeantes ou injurieuses appliquées à quelqu'un.
  • Tête de Turc,

    personne que l'on prend pour cible de ses plaisanteries, de ses railleries.
  • Tête de mort,

    squelette d'une tête humaine ; emblème représentant un crâne humain.
  • Familier. Tête d'œuf,

    intellectuel.
  • Tête en l'air,

    étourdi.
  • Tête pressée,

    en Belgique, fromage de tête.
  • Tête sans cervelle, tête de linotte, tête d'oiseau,

    esprit léger, irréfléchi, inconséquent.
  • Tourner la tête à quelqu'un,

    lui faire perdre le sens des réalités ; le rendre amoureux.
  • Familier. Une grosse tête,

    personne très savante, très cultivée.
  • Défense

    Tête nucléaire,

    synonyme de ogive nucléaire.
  • Électroacoustique

    Tête de lecture,

    synonyme de cellule phonocaptrice.

    Tête magnétique,

    transducteur électromagnétique destiné à assurer une fonction d'enregistrement, de lecture ou d'effacement.
  • Forage

    Tête de puits,

    ensemble des dispositifs installés à l'entrée d'un puits. (Pour les puits en production, on dit aussi tête de production et, dans le cas de puits éruptifs, arbre de Noël.)
  • Histoire

    Têtes rondes,

    surnom donné, lors de la révolution anglaise de 1642, aux partisans puritains du Parlement, qui portaient les cheveux coupés court, alors que la mode était aux longues boucles.
  • Informatique

    Tête de lecture,

    dispositif qui se déplace à la surface d'un support de stockage magnétique ou optique pour lire les informations qui y sont codées.
  • Matériel de bureau

    Tête d'impression,

    sur certaines machines à écrire, sphère métallisée portant en relief les caractères nécessaires à la frappe.
  • Mécanique

    À ou avec soupapes en tête,

    se dit de la disposition des soupapes inversées placées dans la culasse amovible constituant la « tête » des cylindres.

    Tête de bielle,

    extrémité de la bielle qui s'articule sur un maneton du vilebrequin.

    Tête d'usinage,

    unité permettant de mettre en rotation une broche, et de lui donner son mouvement d'avance (tête de perçage, d'alésage, de taraudage, etc.).
  • Militaire

    Tête de pont,

    zone occupée par une force militaire en territoire ennemi, au-delà d'un fleuve ou de la mer, en vue d'un franchissement ou d'un débarquement ultérieur du gros des forces.
  • Mobilier et décoration

    Tête de lit,

    chevet, dosseret.
  • Musique

    Voix de tête,

    registre aigu de la voix humaine utilisant les cavités supérieures de l'appareil vocal pour faire résonner les sons.
  • Reliure

    Tranche de tête,

    tranche du haut d'un livre.
  • Sports

    Tête de série,

    concurrent (ou équipe) que ses performances antérieures désignent pour rencontrer un adversaire présumé plus faible lors des premières rencontres d'une épreuve éliminatoire.
  • Télécommunications

    Tête de réseau,

    installation qui permet, dans un réseau câblé, de recevoir les programmes de télévision extérieurs et d'émettre les programmes produits localement.
  • Transports

    Tête de ligne,

    endroit d'où part une ligne de transport.
  • Vénerie

    Faire tête,

    se retourner contre les chiens et se défendre en parlant du cerf et du sanglier.

Synonymes et contraires de tête


Boîte crânienne de l'homme, en particulier le cerveau ; crâne.

Synonyme :

  • crâne

Visage, expression dont les traits traduisent les sentiments,...

Synonymes :

  • bille (familier) - binette (familier) - bobine (populaire) - bouille (familier) - face - figure - gueule (populaire) - trombine (populaire) - tronche (populaire)

Jugement, perspicacité, présence d'esprit, sang-froid.

Synonymes :

Personne ou groupe qui conçoit, qui dirige intellectuellement.

Synonymes :

Partie supérieure de quelque chose.

Synonymes :

Contraire :

Partie antérieure ou initiale de quelque chose, notamment...

Synonymes :

Contraires :

  • arrière - fin

Premier rang, première place d'un classement.

Contraire :

Pétrole.

Fraction la plus légère, ou la plus volatile, d'un mélange...

Contraire :

Perdre la tête

Synonymes :

Tête nucléaire

Synonyme :

  • ogive nucléaire.
Tête de lecture

Synonyme :

  • cellule phonocaptrice.
Tête de lecture

Synonyme :

  • cellule phonocaptrice

Autre synonyme de tête

Homonymes de tête



Difficultés de tête


  • ORTHOGRAPHE

    À tue-tête. Attention au trait d'union.

    En tête à tête loc. adv., s'écrit sans trait d'union : se voir en tête à tête, dîner en tête à tête. Mais on écrit avoir un tête-à-tête.
    remarque
    Tête à tête, sans en et sans trait d'union, considéré naguère comme seul correct, est aujourd'hui vieilli : nous avons longuement parlé tête à tête.

  • EMPLOI

    On dit, on écrit : garder son chapeau sur la tête, avoir mal à la tête, se laver la tête (et non : *garder son chapeau sur sa tête, avoir mal à sa tête, laver sa tête). - En revanche, on dit : garder sa tête, avoir toute sa tête (= conserver intactes toutes ses facultés mentales).

    Mauvaise tête (= personne volontaire et obstinée, d'un caractère difficile) est une expression figée. On dit il n'y a pas plus mauvaise tête que lui (et non : *il n'y a pas plus mauvaise tête que la sienne).


Citations avec tête


  • Marcel Achard (Sainte-Foy-lès-Lyon 1899-Paris 1974)
    Académie française, 1959
    Mon corps n'en fait qu'à sa tête.
    L'Idiote, III, Josefa , Gallimard
  • Guillaume Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire (Rome 1880-Paris 1918)
    Une belle Minerve est l'enfant de ma tête
    Une étoile de sang me couronne à jamais […].

    Calligrammes, Tristesse d'une étoile , Gallimard

    Commentaire
    Apollinaire, blessé en 1916 d'un éclat d'obus à la tête, avait été trépané deux fois.

  • Michel Butor (Mons-en-Barœul 1926-Contamine-sur-Arve, Haute-Savoie, 2016)
    Toute tête est un entrepôt, où dorment des statues de dieux et de démons de toute taille et de tout âge, dont l'inventaire n'est jamais dressé.
    Passage de Milan, Éditions de Minuit
  • Georges Duhamel (Paris 1884-Valmondois, Val-d'Oise, 1966)
    Académie française, 1935
    Le cul voudrait arriver avant la tête, mais la tête ne veut quand même pas.
    Le Désert de Bièvres, Mercure de France
  • Max Jacob (Quimper 1876-Drancy 1944)
    Il était de ceux qui pensent avec le derrière de la tête.
    Le Cornet à dés, Gallimard
  • Isidore Ducasse, dit le comte de Lautréamont (Montevideo 1846-Paris 1870)
    […] La poésie est la géométrie par excellence. Depuis Racine la poésie n'a pas progressé d'un millimètre. Elle a reculé. Grâce à qui ? aux Grandes-Têtes-Molles de notre époque.
    Poésies, I

    Commentaire
    « Lamartine, Hugo, Musset se sont métamorphosés volontairement en femmelettes. Ce sont les Grandes-Têtes-Molles de notre époque. » (Lettre d'Isidore Ducasse au banquier Darasse, 12 mars 1870.)

  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Je voudrais aussi qu'on fût soigneux de lui* choisir un conducteur** qui eût plutôt la tête bien faite que bien pleine, et qu'on y requît tous les deux, mais plus les mœurs et l'entendement que la science.
    Essais, I, 26
    *à l'enfant
    **précepteur

    Commentaire
    Cette image, l'une des plus connues des Essais, est généralement citée à tort et appliquée à l'élève, non au précepteur. Elle était courante au XVIe siècle ; on la trouve, entre autres chez Henri Estienne dans son Apologie pour Hérodote.

  • Pablo Ruiz Picasso (Málaga 1881-Mougins 1973)
    Il y a quelquefois une tête tellement vraie que tu peux avoir des rapports avec cette tête comme avec une vraie.
    Conversations avec Christian Zervos, 1935 in Cahiers d'art

    Commentaire
    Il s'agit d'un dessin.

  • Paul Valéry (Sète 1871-Paris 1945)
    Il est commode de couper ou de couronner une tête, mais dérisoire à la réflexion. C'est croire que cette tête enferme une Cause Première.
    Moralités, Gallimard
  • Georges Jacques Danton (Arcis-sur-Aube 1759-Paris 1794)
    Tu montreras ma tête au peuple, elle en vaut bien la peine.

    Commentaire
    Paroles que Danton adressa au bourreau avant de mourir sur la guillotine. On sait la puissante laideur de ce visage léonin, grêlé par la petite vérole.

Mots proches

« Tachez de ne pas vous tacher ». Combien de mots devraient porter un accent circonflexe dans cette phrase ?