se servir

verbe pronominal CONJUGAISON

Définitions de se servir


  • Prendre ce dont on a besoin, en particulier parmi des objets qui se présentent au choix : Ici, on peut se servir soi-même.
  • Prendre d'un aliment, d'une boisson pour les mettre dans son assiette, dans son verre : Se servir un verre de vin.
  • S'approvisionner chez un commerçant de façon habituelle : Je me sers chez le même boucher que vous.
  • Faire usage de quelque chose, l'utiliser : Un outil dont se servent les menuisiers.
  • Utiliser quelqu'un, quelque chose à son profit : On s'est servi de vous.

Difficultés de se servir


  • CONJUGAISON

    Je sers, tu sers, il sert, nous servons.

  • ACCORD

    Le participe passé servi, conjugué avec avoir, s'accorde ou non selon le sens.

    Servir qqn, qqch. Le participe passé s'accorde avec le complément d'objet direct qui précède le verbe : le garçon nous a servis ; les plats que tu nous a servis.

    Se servir de qqch, en qqch (= servir soi-même avec qqch que l'on utilise ou en qqch que l'on consomme), le participe passé s'accorde avec le pronom réfléchi : elle s'est servie du marteau ; elles se sont servies en viande plusieurs fois.

    Se servir qqch (=servir qqch à soi-même), le pronom réfléchi est complément indirect, le participe ne s'accorde pas avec celui-ci : elles se sont servi du vin (= elles ont servi du vin à elles-mêmes).

    Servir à qqn, à qqch. Le participe passé reste invariable : ces notes lui ont servi ; ces questionnaires ont servi à l'enquête.

  • CONSTRUCTION

    Servir à rien / servir de rien. Les deux constructions sont admises ; servir à rien est courant, servir de rien est littéraire et vieilli.

Mots proches

Lequel de ces substantifs masculins se finissant par le son [oir] ne prend pas de « e » ?