s'enfuir

verbe pronominal CONJUGAISON

Définitions de s'enfuir


  • Quitter volontairement, rapidement et le plus souvent subrepticement un lieu, prendre la fuite : Il s'est enfui de prison.
  • Littéraire. Passer, s'écouler, s'évanouir, disparaître : Ma jeunesse s'enfuit.

Difficultés de s'enfuir


  • CONJUGAISON

    Comme fuir. Attention au i après le y aux première et deuxième personnes du pluriel, à l'indicatif imparfait et au subjonctif présent : (que) nous nous enfuyions, (que) vous vous enfuyiez.

  • ACCORD

    Le participe passé s'accorde toujours avec le sujet : elles se sont enfuies.

  • EMPLOI

    Pour des raisons d'euphonie, on évite en général d'employer en devant s'enfuir aux formes simples : si vous ouvrez la cage, le gorille s'enfuira (plutôt que : le gorille s'en enfuira, qui est cependant correct). Aux formes composées, en revanche, l'emploi de en est courant : le gorille s'en est enfui.

    Il s'en est enfui. Dans cette construction, le pronom en doit renvoyer à un nom de lieu : on avait mal fermé la porte de la cage, le gorille s'en est enfui.
    recommandation :
    Ne pas employer s'en enfuir quand en ne représente aucun lieu précis (en est déjà inclus dans le verbe) : trop tard, il s'est enfui ! (et non *il s'en est enfui !).
    remarque
    Au XVIIe s., s'enfuir pouvait se conjuguer avec le préfixe disjoint, comme s'en aller : « Mais fuyez-vous-en, le voici ! » (Molière).


Citations avec enfuir


  • Virgile en latin Publius Vergilius Maro (Andes, aujourd'hui Pietole, près de Mantoue, 70 avant J.-C.-Brindes 19 avant J.-C.)
    [La bergère Galatée] s'enfuit vers les saules, mais veut auparavant se faire voir.
    Les Bucoliques, III, 65
    Et fugit ad salices, et se cupit ante videri.

Mots proches

Le participe passé s'accorde avec le sujet dans une seule de ces propositions. Laquelle ?