nier

verbe transitif CONJUGAISON

(latin negare)

Définitions de nier


  • Dire que ne… pas ; contester, démentir : Il nie qu'il soit (qu'il est, être) coupable.
  • Affirmer avec force l'inexistence de quelque chose, le rejeter comme faux : Nier l'existence de Dieu, que Dieu existe, que Dieu puisse exister.
  • Ne pas se reconnaître l'auteur d'un crime, d'une faute.

Expressions avec nier



  • Ne pas nier,

    reconnaître quelque chose comme exact, vrai : Je ne nie pas que le problème (ne) soit difficile.
  • Nier sa signature,

    la désavouer.
  • Nier une dette,

    refuser de reconnaître qu'on en est débiteur.

Synonymes et contraires de nier


Dire que ne… pas ; contester, démentir.

Synonymes :

Affirmer avec force l'inexistence de quelque chose, le rejeter...

Contraire :

Ne pas se reconnaître l'auteur d'un crime, d'une faute..

Synonymes :

Contraire :

Homonymes des variantes de nier



    niaient

  • niais adjectif et nom

    niais

  • niais adjectif et nom

    niait

  • niais adjectif et nom

    nie

  • ni conjonction
  • nid nom masculin

    nient

  • ni conjonction
  • nid nom masculin

    nies

  • ni conjonction
  • nid nom masculin

Difficultés de nier


  • CONJUGAISON

    Attention au redoublement du i aux première et deuxième personnes du pluriel, à l'indicatif imparfait et au subjonctif présent : (que) nous niions, (que) vous niiez.

  • CONSTRUCTION

    Nier que (+ subjonctif ou indicatif). Nier que se construit le plus souvent avec le subjonctif : je nie qu'elle soit partie à sept heures. L'indicatif, plus rare, insiste davantage sur la négation (ou sur l'affirmation, si la principale est à la forme négative ou interrogative) de ce qui est énoncé dans la subordonnée : elle nie qu'elle est partie à sept heures ; je ne nie pas qu'elle est partie à sept heures ; niez-vous qu'elle est partie à sept heures ?

    Nier (+ infinitif) : il nie l'avoir rencontrée.
    Nier de (+ infinitif) : il nie de l'avoir rencontrée.
    Cette construction vieillie n'est plus employée qu'à l'écrit, dans le registre très soutenu.


Citations avec nier


  • Émile Chartier, dit Alain (Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951)
    Une idée que j'ai, il faut que je la nie : c'est ma manière de l'essayer.
    Histoire de mes pensées, Gallimard
  • Émile Chartier, dit Alain (Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951)
    Réfléchir, c'est nier ce que l'on croit.
    Propos sur la religion, P.U.F.
  • Antonin Artaud (Marseille 1896-Ivry-sur-Seine 1948)
    On ne nie bien que dans le concret.
    Lettre à André Breton, 14 septembre 1937 , Gallimard
  • Jean Rostand (Paris 1894-Ville-d'Avray 1977)
    Académie française, 1959
    Bon gré mal gré, l'on vit de ce que l'on nie.
    Pensées d'un biologiste, Stock

Mots proches

Lequel de ces substantifs masculins se finissant par le son [oir] ne prend pas de « e » ?