même

adjectif

(latin populaire *metipsimus, superlatif de *metipse, du latin classique egomet ipse, en personne, moi-même)

Définitions de même



Marque :

  • (avant le nom) la similitude, l'identité complète, l'égalité : Les mêmes causes produisent les mêmes effets.
  • (après le nom) une qualité à son plus haut degré : Cet homme est la bonté même.
  • (après le nom ou le pronom) une insistance sur l'exactitude, la précision : C'est cela même.
  • (après le pronom personnel et lié par un trait d'union) une insistance sur le caractère personnel : Connais-toi toi-même.

Expressions avec même



  • De lui-même, d'elle-même, de soi-même, etc.,

    de son propre mouvement, spontanément : Je n'y aurais jamais pensé de moi-même.
  • En moi-même,

    dans mon for intérieur.
  • Par cela même,

    précisément, par ce fait.
  • Par moi-même,

    seul, sans recours à quelqu'un d'autre.

Difficultés de même


  • ACCORD

    Même adjectif ou adverbe. Même s'accorde ou non selon qu'il est adjectif ou adverbe.'
    Même, adjectif. Même est adjectif et variable : 1o Quand il précède immédiatement un nom.
    Dans ce cas, il marque la similitude, l'identité : ils ont les mêmes goûts ; les mêmes joies, les mêmes peines ; les mêmes causes produisent les mêmes effets. 2o Quand il suit immédiatement un nom ou un pronom.
    Dans ce cas, il marque une insistance ou souligne une précision : cet homme était la bonté et la gentillesse mêmes ; les plus grands maîtres eux-mêmes sont passés par là.
    Ceux-là mêmes qui hier l'encensaient le dénigrent aujourd'hui.

    Même, adverbe. Même est adverbe et invariable quand il modifie un adjectif, un verbe ou un autre adverbe.
    Dans ce cas, il marque un renforcement, un renchérissement, une gradation : « Les guerres même justes sont toujours regrettables » (Fénelon). « Mais il lui restait un ensemble de désirs et de sensations, de pensées même, dont il pressentait le peu de profondeur et le grand attrait » (B. Vian). Il n'est pas toujours facile de déterminer si même est adjectif ou adverbe. En général, s'il ne peut pas être déplacé ou s'il a le sens de « eux-mêmes, elles-mêmes », il est adjectif et s'accorde : ses paroles mêmes m'ont surpris (= ses paroles elles-mêmes ; les mots qu'il a utilisés m'ont surpris, mais pas le reste). S'il peut être déplacé sans changer le sens de la phrase ou s'il a le sens de « aussi, de plus, encore plus », il est adverbe et invariable : ses paroles même m'ont surpris (= même ses paroles m'ont surpris ; tout m'a surpris, jusqu'aux mots qu'il a utilisés).

    Même, pronom. Même, quand il est pronom, prend la marque du pluriel : ce sont toujours les mêmes qui se dévouent ; nous ne fabriquons plus ces modèles en bleu, mais les mêmes existent en blanc.

    Même, adjectif, avec un pronom personnel au pluriel de convenance. Quand même se rapporte au vous de courtoisie, ou au nous de modestie ou de majesté, il reste au singulier : vous m'avez vous-même proposé cette solution, cher ami ; que le lecteur nous pardonne de nous citer nous-même ; nous-même pensons, dit le roi, qu'il vaut mieux agir ainsi.

  • CONSTRUCTION

    De même que. Si de même que est placé en tête d'une phrase, de même doit être répété au début du deuxième élément de la phrase, ou être remplacé par ainsi : de même que le XIXe siècle a connu l'industrialisation, de même (ou : ainsi) le XXe connaît l'automatisation.
    Lorsqu'un verbe a pour sujet un nom suivi d'un autre nom introduit par de même que, le verbe ne s'accorde qu'avec le premier nom : le dauphin, de même que la baleine, est un mammifère ; le dauphin, de même que la baleine et le cachalot, est un mammifère ; le dauphin et le cachalot, de même que la baleine, sont des mammifères.
    Le groupe nominal introduit par de même que est toujours encadré par des virgules.

  • ORTHOGRAPHE

    Même est lié par un trait d'union au pronom personnel qu'il renforce : moi-même, vous-mêmes, eux-mêmes, etc. Dans les autres cas, il n'y a jamais de trait d'union : c'est de là même que vient l'expression ; nous l'avons rencontré ici même ; celui-là même qui est venu (celui-là = pronom démonstratif, pas de trait d'union entre celui-là et même).

  • REGISTRE

    Tout de même.
    À l'oral, tout de même est couramment employé au sens de « malgré ce qui vient d'être dit, en dépit de ce qui est arrivé ou pourrait arriver » : il a été très occupé, d'accord, mais il aurait tout de même pu passer un coup de fil.
    recommandation :
    Dans l'expression soignée, et en particulier à l'écrit, préférer néanmoins, cependant, malgré cela, malgré tout : il a été très occupé, j'en conviens, néanmoins il aurait pu appeler.
    Tout de même au sens de « exactement de la même manière » est vieux : Ève croqua du fruit défendu, Adam croqua tout de même.

    Même que (= et qui plus est, à tel point que) est populaire : « Oui, il y était... Même qu'ils ont couché dans l'avant-port, à cause du brouillard » (Simenon).
    recommandation :
    Dans l'expression soignée, employer même : ils ont même couché dans l'avant-port...

    Quand même. → quand

    Voire même. ' → voire

Mots proches

Un seul de ces noms double la consonne « r ». Lequel ?