force

nom féminin

(bas latin fortia, du latin classique fortis, courageux)

Définitions de force


  • Vigueur physique d'un être animé, de son corps ; capacité qu'il a de fournir un effort physique ; énergie : Elle n'a pas la force de déplacer l'armoire.
  • Moyens violents, contrainte exercés pour obtenir un résultat : Avoir recours à la force.
  • Énergie morale, capacité de résister aux épreuves, d'imposer son point de vue, sa volonté : Avoir une grande force de caractère.
  • Savoir, habileté, ensemble des connaissances dans un domaine : Deux élèves de même force en mathématiques.
  • Poids, assurance, vigueur, ensemble des caractères de quelque chose qui fait qu'il s'impose à l'esprit : La force d'un argument.
  • Intensité de l'action d'un agent ou d'un phénomène physique, son degré de puissance ou de violence : La force du vent.
  • Gradation dans l'intensité d'un agent physique (par exemple le vent, un séisme) ou dans la difficulté, la complexité d'une action intellectuelle, manuelle, etc. : Vent force 3. Mots croisés de force moyenne.
  • Pouvoir, puissance, ascendant, supériorité de quelqu'un, d'un groupe : La force d'un parti politique, d'un secteur économique.
  • Degré d'efficacité de quelque chose : La force d'un remède.
  • Puissance en effectifs, en matériel, etc., d'un groupe, d'un pays : La force navale d'un pays.
  • Toute chose qui, par son influence, sa puissance, est capable d'agir sur les autres choses, de s'imposer : L'équilibre des forces dans une situation économique.
  • Littéraire. Toute-puissance : Les forces du destin.
  • Boulangerie

    Aptitude d'une farine à l'hydratation et à donner une pâte conservant un bon comportement mécanique depuis la fermentation jusqu'à la cuisson.
  • Industrie du papier

    Synonyme impropre de grammage.
  • Physique

    Concept traduisant quantitativement les interactions entre objets et permettant d'expliquer leurs déformations ou les modifications de leurs mouvements.

Expressions avec force



  • À force,

    à la longue, par des efforts répétés.
  • À force de,

    par le fait répété ou intensif de : À force de chercher, il finira bien par trouver.
  • À la force du poignet, du bras,

    en utilisant toute la puissance physique du bras.
  • Arriver à la force du poignet,

    sans aide extérieure, grâce à de grands efforts personnels.
  • À toute force,

    malgré toutes les résistances, à tout prix.
  • Avec force + nom,

    beaucoup : Avec force exemples.
  • Avoir, faire force de loi,

    être imposé, appliqué, respecté à l'égal d'une loi, en parlant d'une mesure.
  • Cas de force majeure,

    nécessité contraignante, événement auquel on doit se soumettre.
  • Coup de force,

    action violente contraire au droit, à la justice.
  • Dans la force de l'âge,

    au moment du plein épanouissement physique.
  • Dans toute la force du terme,

    en prenant le terme dans son sens plein.
  • De force,

    en mettant en jeu la force physique, ou la contrainte pour surmonter une résistance : Épreuve de force ; qui exige une force physique, psychologique ou une habileté exceptionnelle : Travail de force.
  • De vive force,

    avec violence.
  • En force,

    en utilisant au maximum sa puissance physique : Travailler en force ; en groupe nombreux et puissant : Arriver en force.
  • Être de force à,

    être capable de réussir une action.
  • Être de première force,

    avoir de grandes capacités, être parmi les meilleurs dans un domaine.
  • Faire la force de quelqu'un,

    constituer sa supériorité.
  • Force de la nature,

    personne d'une puissance, d'une résistance peu communes.
  • Force de l'habitude,

    pouvoir contraignant de l'habitude.
  • Force est restée à la loi,

    la loi a fini par triompher, l'autorité chargée d'appliquer la loi a eu le dessus.
  • Littéraire. Force m'est de,

    je suis contraint de.
  • La force des choses,

    une sorte de nécessité qui résulte de faits indépendants de la volonté ; fatalité.
  • Lignes de force d'une œuvre, d'un récit, etc.,

    les idées principales.
  • Par force,

    par nécessité, faute de pouvoir faire autrement ; obligatoirement.
  • Bâtiment

    Jambe de force,

    pièce de bois ou de fer oblique, posée vers l'extrémité d'une poutre pour la soulager en diminuant sa portée (synonyme : contrefiche) ; dans un comble à entrait retroussé, pièce inclinée reliant soit les deux entraits, soit l'entrait principal avec l'arbalétrier.
  • Chimie

    Force des acides,

    pour un acide HA, dissocié en solution suivant HA ⇄ H+ + A, grandeur proportionnelle à , les crochets indiquant les concentrations.

    Force d'un électrolyte,

    mesure de son énergie de dissociation. (Les électrolytes forts [sels métalliques, acides halogénés] sont presque entièrement dissociés en solution ; les électrolytes faibles [acides et bases organiques] sont peu dissociés.)
  • Défense

    Force de dissuasion ou force de frappe,

    force militaire rassemblant, aux ordres directs de la plus haute instance politique d'un État, l'ensemble de ses armements nucléaires stratégiques. (Appelée, en France, force nucléaire stratégique, elle comprend depuis 1972 la force océanique stratégique [F.O.S.T.] et les forces aériennes stratégiques [F.A.S.].)

    Force de projection,

    force interarmées destinée à remplir une mission d'action extérieure.
  • Droit

    (Cas de) force majeure,

    événement d'origine externe, imprévisible, et qui met le débiteur dans l'impossibilité absolue d'exécuter (le cas de force majeure libère le débiteur et l'exonère de toute responsabilité) ; fait inattendu qui, aux termes d'une charte-partie, dégage le transporteur de sa responsabilité, s'il était imprévisible et insurmontable

    Force publique,

    ensemble des formations de la police, de la gendarmerie et des armées, qui sont à la disposition du gouvernement pour assurer le respect de la loi et le maintien de l'ordre.
  • Histoire

    Maison de force,

    prison d'État où étaient enfermés les condamnés aux travaux forcés et à la réclusion.
  • Imprimerie

    Force de corps,

    valeur représentée par l'écartement vertical minimal occupé par un caractère ou une ligne de caractères placés entre deux autres.
  • Marine

    Faire force,

    agir ou forcer sur quelque chose.

    Faire force de voiles,

    mettre au vent tout ce qu'on peut de toile.
  • Mécanique

    À force,

    se dit d'un montage ou d'un emmanchement effectué à la masse, à la presse, etc.
  • Philosophie

    Force de travail,

    pour les marxistes, ensemble des facultés physiques et intellectuelles de l'homme, à l'aide desquelles il produit des choses utiles. (C'est une marchandise qui est la source des valeurs échangeables, qui donne de la valeur.)

    Forces productives,

    pour les marxistes, ensemble des moyens de production (instruments de production, matières premières ainsi que les travailleurs qui les utilisent).

    Forces sociales,

    pour les marxistes, classes, fractions de classes, groupes sociaux qui jouent le rôle principal dans la lutte des classes.
  • Physique

    Ligne de force,

    ligne de champ, quand le champ est un champ de forces.
  • Politique

    Force politique,

    parti politique, syndicat, association, groupe de pression, mouvement de pensée, etc., qui joue ou prétend jouer un rôle dans la vie politique.

    Troisième force,

    dans les pays ou la vie politique est dominée par deux grands partis ou deux grandes tendances, toute tentative médiane de coalition.
  • Pyrotechnie

    Force théorique d'une substance explosive,

    produit (f = n RT) du nombre n de moles de gaz que fournit l'unité de masse d'un explosif par la constante des gaz parfaits R et par la température d'explosion.

Synonymes et contraires de force


Vigueur physique d'un être animé, de son corps ; capacité...

Synonymes :

Contraires :

Moyens violents, contrainte exercés pour obtenir un résultat.

Synonymes :

Contraires :

Énergie morale, capacité de résister aux épreuves, d'imposer...

Synonymes :

Contraires :

Savoir, habileté, ensemble des connaissances dans un domaine.

Synonymes :

Poids, assurance, vigueur, ensemble des caractères de quelque...

Synonymes :

Contraire :

Intensité de l'action d'un agent ou d'un phénomène physique,...

Synonymes :

Pouvoir, puissance, ascendant, supériorité de quelqu'un,...

Synonyme :

Contraires :

Industrie du papier.

Synonyme impropre de grammage..

Synonyme :

Jambe de force

Synonyme :

  • contrefiche
(Cas de) force majeure

Synonyme :

  • acte de Dieu

Homonymes de force


  • force forme conjuguée du verbe forcer
  • forcent forme conjuguée du verbe forcer
  • forces forme conjuguée du verbe forcer
  • forces nom féminin pluriel

Difficultés de force


  • ORTHOGRAPHE

    Au singulier : par force, à force, à toute force, en force.

  • EMPLOI

    Force (+ substantif) = beaucoup de (emploi adverbial). Boire force vin. « Nous passions [...] la plupart de nos soirées à rédiger force lettres » (G. Duhamel). Dans cet emploi, littéraire et un peu archaïque, force reste invariable.


Citations avec force


  • Émile Chartier, dit Alain (Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951)
    Nous n'avons pas toujours assez de force pour supporter les maux d'autrui.
    Propos sur le bonheur, Gallimard
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    […] Comme tous les êtres réellement forts, il avait l'humeur égale.
    Les Paysans
  • Jean-François Casimir Delavigne (Le Havre 1793-Lyon 1843)
    Académie française, 1825
    Tant qu'on est redoutable on n'est point innocent.
    Les Vêpres siciliennes
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Si vous avez la force, il nous reste le droit.
    Cromwell, IV, 8, le docteur Jenkins
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    […] Je suis une force qui va !
    Hernani, III, 4, Hernani
  • Jean Jaurès (Castres 1859-Paris 1914)
    Donner la liberté au monde par la force est une étrange entreprise pleine de chances mauvaises.
    L'Armée nouvelle, Rouff
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Patience et longueur de temps
    Font plus que force ni que rage.

    Fables, le Lion et le Rat
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    Nous avons tous assez de force pour supporter les maux d'autrui.
    Maximes

    Commentaire
    L'antithèse est chez Alain dans Propos sur le bonheur.

  • Paul Léautaud (Paris 1872-Robinson 1956)
    C'est une force que n'admirer rien.
    Journal littéraire, Mercure de France
  • Napoléon Ier (Ajaccio 1769-Sainte-Hélène 1821)
    empereur des Français
    Rien de plus impérieux que la faiblesse qui se sent étayée de la force ; voyez les femmes.
    Cité par Las Cases dans le Mémorial de Sainte-Hélène
  • Napoléon Ier (Ajaccio 1769-Sainte-Hélène 1821)
    empereur des Français
    Je sais, quand il le faut, quitter la peau du lion pour prendre celle du renard.
    Cité par Talleyrand dans Mémoires, I
  • Gérard Labrunie, dit Gérard de Nerval (Paris 1808-Paris 1855)
    Dans le caractère de notre nation, il y a toujours une tendance à exercer la force, quand on la possède, ou les prétentions du pouvoir, quand on le tient en main.
    Les Filles du feu, Angélique
  • Blaise Pascal (Clermont, aujourd'hui Clermont-Ferrand, 1623-Paris 1662)
    Il est juste que ce qui est juste soit suivi, il est nécessaire que ce qui est le plus fort soit suivi. La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique. La justice sans force est contredite, parce qu'il y a toujours des méchants ; la force sans la justice est accusée. Il faut donc mettre ensemble la justice et la force, et pour cela faire que ce qui est juste soit fort, ou que ce qui est fort soit juste.
    Pensées, 298

    Commentaire
    Chaque citation des Pensées porte en référence un numéro. Celui-ci est le numéro que porte dans l'édition Brunschvicg - laquelle demeure aujourd'hui la plus généralement répandue - le fragment d'où la citation est tirée.

  • Jean Paulhan (Nîmes 1884-Neuilly-sur-Seine 1968)
    Académie française, 1963
    La force a les droits de la force. Elle se dégrade et s'humilie - et nous humilie tous - dès qu'elle ment, et couvre d'un manteau légal ses assassinats.
    Lettre aux directeurs de la Résistance, Éditions de Minuit
  • Ernest Renan (Tréguier 1823-Paris 1892)
    La vérité sera un jour la force. Savoir, c'est pouvoir est le plus beau mot qu'on ait dit.
    Dialogues et fragments philosophiques, III, Rêves , Lévy
  • Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz (Montmirail 1613-Paris 1679)
    Ce qui fait croire à la force l'augmente.
    Mémoires
  • Henri Beyle, dit Stendhal (Grenoble 1783-Paris 1842)
    J'aime la force, et de la force que j'aime, une fourmi peut en montrer autant qu'un éléphant.
    Rome, Naples et Florence
  • Paul Valéry (Sète 1871-Paris 1945)
    Ceux qui redoutent la Blague n'ont pas grande confiance dans leur force. Ce sont des Hercules qui craignent les chatouilles.
    Autres Rhumbs, Gallimard
  • Paul Valéry (Sète 1871-Paris 1945)
    La faiblesse de la force est de ne croire qu'à la force.
    Mauvaises Pensées et autres, Gallimard
  • Horace en latin Quintus Horatius Flaccus (Venusia, Apulie, 65-Rome ? 8 avant J.-C.)
    La force sans l'intelligence s'effondre sous sa propre masse.
    Odes, III, IV, 65
    Vis consilii expers mole ruit sua.
  • Homère ( IXe s. avant J.-C.)
    C'est l'idée qui fait le bon bûcheron, ce n'est pas la force.
    L'Iliade, XXIII, 315 (traduction P. Mazon)
  • Isocrate (Athènes 436-Athènes 338 avant J.-C.)
    Un esprit solide dans un corps humain, c'est la plus grande force dans la plus grande faiblesse.
    À Démonicos, 40 (traduction Mathieu et Brémond)
  • Plutarque (Chéronée, en Béotie, vers 50 après J.-C.-Chéronée, en Béotie, vers 125)
    La patience a beaucoup plus de pouvoir que la force.
    Vies parallèles, Vie de Sertorius, XVI (traduction D. Ricard)
  • Xénophane (né à Colophon, en Ionie, VIe-Ve s. avant J.-C.)
    Il n'est pas juste de mettre la force au-dessus de la saine sagesse.
    Élégies, II, 13-14 (traduction E. Bergougnan)
  • Bible
    Mais ce qu'il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour confondre les sages ; ce qu'il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour confondre la force.
    Saint Paul, Épître aux Corinthiens, Ière, I, 27
  • Bible
    C'est un devoir pour nous, les forts, de porter les faiblesses de ceux qui n'ont pas cette force et de ne point rechercher ce qui nous plaît.
    Saint Paul, Épître aux Romains, XV, 1
  • Otto, prince von Bismarck ou, plus précisément, von Bismarck-Schönhausen (Schönhausen 1815-Friedrichsruh 1898)
    La force prime le droit.
    Macht geht vor Recht.

    Commentaire
    Bismarck s'est toujours défendu d'être l'auteur de cette maxime. Le comte Schwerin, qui la lui avait reprochée au cours de la séance de la chambre prussienne du 13 mars 1863, déclara ensuite qu'il n'était pas certain de l'avoir entendue.

  • Guido Piovene (Vicence 1907-Londres 1974)
    La force morale consiste à transformer en vertu le vice qui lui correspond.
    La forza morale consiste nel trasformare in virtù il vizio che le corrisponde.
    La Gazzetta nera

Mots proches

Parmi les mots suivants, quel est celui dont le « h » n'est pas aspiré ?