bouche

nom féminin

(latin bucca, joue)

Définitions de bouche


  • Organe d'ingestion des proies solides, qui caractérise l'appartenance d'un être vivant au règne animal.
  • Cavité buccale chez l'homme.
  • Les lèvres, qui limitent cette partie du corps : Bouche fine, charnue.
  • Cette partie du visage en tant que moyen d'expression des sentiments, des sensations, ou révélatrice d'un trait de caractère : Avoir la bouche haineuse.
  • Orifice de certaines cavités, de certains conduits : Une bouche de métro.
  • Armement

    Partie du canon d'une arme à feu, par où sort le projectile.
  • Œnologie

    Ensemble des sensations gustatives ressenties lors de la dégustation d'un vin.

Expressions avec bouche



  • Aller, passer, se transmettre de bouche en bouche,

    être répandue, divulguée oralement, en parlant d'une nouvelle.
  • Avoir bonne, mauvaise bouche,

    avoir un goût agréable, désagréable dans la bouche.
  • Avoir la bouche pleine, en avoir plein la bouche de quelque chose, de quelqu'un,

    en parler continuellement et avec ostentation.
  • Avoir quelque chose (mot) à la bouche,

    être sur le point de dire quelque chose, être toujours prêt à dire quelque chose.
  • Avoir toujours le même mot à la bouche, n'avoir qu'un mot à la bouche,

    le répéter continuellement.
  • Bouche à nourrir,

    personne aux besoins alimentaires de laquelle on doit subvenir.
  • Bouche inutile,

    personne considérée comme vivant aux dépens d'une communauté.
  • Cancer de la bouche,

    cancer pouvant toucher les lèvres, la langue, le plancher de la bouche, la paroi interne des gencives et, plus rarement, le palais, sous la forme d'un carcinome.
  • Dans la bouche de quelqu'un,

    au dire de quelqu'un ; dit par quelqu'un, venant de lui.
  • De bouche à oreille,

    oralement et en confidence ou d'une manière officieuse.
  • Être sur toutes les bouches,

    être le sujet, le thème de toutes les conversations ; être banal, courant.
  • Faire la fine bouche, la petite bouche (sur, devant quelque chose),

    faire le difficile devant ce qu'il faudrait apprécier.
  • Garder quelque chose pour la bonne bouche,

    réserver le plus agréable pour la fin, ou réserver un mauvais coup pour le moment le plus opportun.
  • Littéraire. La déesse aux cent bouches,

    la renommée.
  • Métiers, commerces de bouche,

    métiers, commerces liés au secteur économique de l'alimentation ou de la restauration.
  • Ouvrir la bouche,

    parler, prendre la parole.
  • Parler, s'exprimer par la bouche de quelqu'un,

    s'exprimer par son intermédiaire.
  • Rester, demeurer sur la bonne bouche,

    s'arrêter après quelque chose de particulièrement agréable, mets ou autre, dans la crainte d'être déçu par la suite.
  • Rire à pleine bouche, à gorge déployée,

    très fort.
  • S'embrasser à pleine bouche, à bouche que veux-tu,

    avec entrain, avec un plaisir évident.
  • S'ôter les morceaux de la bouche, le pain de la bouche,

    se priver du nécessaire pour quelqu'un.
  • Syndrome main-pied-bouche,

    Maladie contagieuse d'origine virale, généralement bénigne, atteignant surtout les enfants et caractérisée par l’apparition de petites vésicules douloureuses, essentiellement sur la paume des mains, la plante des pieds et dans la bouche.
  • Armement

    Bouche à feu,

    arme à feu non portative (canon, mortier, etc.).

    Onde de bouche,

    onde sonore produite par le départ d'un coup de canon.
  • Chauffage

    Bouche d'air,

    dispositif permettant d'introduire ou d'extraire l'air de ventilation, d'extraction, de chauffage ou de climatisation.
  • Eaux et assainissement

    Bouche à clé,

    dispositif permettant de commander l'ouverture et la fermeture d'une canalisation enterrée, à l'aide d'une tige de manœuvre.

    Bouche d'arrosage,

    boîte en fonte, comportant un raccord et un robinet de prise d'eau, disposée en bordure de chaussée ou dans un jardin.

    Bouche d'égout,

    ouverture par où les eaux de pluie se déversent dans les égouts.
  • Équitation

    Bonne bouche,

    celle du cheval qui obéit sans résistance aux indications du mors.

    Bouche dure,

    celle du cheval qui est peu sensible aux indications du mors.

    Faire ou travailler la bouche à un cheval,

    s'efforcer, par différents procédés de dressage, de faire accepter et comprendre par le cheval les actions du mors.
  • Histoire

    Bouche du roi,

    en France, au Moyen Âge et sous l'Ancien Régime, service de la table royale.
  • Musique

    Tuyaux à bouche,

    tuyaux d'orgue ouverts ou fermés, délimités par deux lèvres.
  • Technique

    Bouche d'incendie,

    prise d'eau sous chaussée ou trottoir à l'usage des pompiers.

Homonymes de bouche


  • bouche forme conjuguée du verbe boucher
  • bouchent forme conjuguée du verbe boucher
  • bouches forme conjuguée du verbe boucher
  • bush nom masculin

Difficultés de bouche


  • EMPLOI

    À propos d'animaux.
    Bouche est employé en général pour les animaux de selle, de trait, de bât et de pâture (cheval, âne, mulet, bœuf, chameau, éléphant, mouton…) et pour la plupart des animaux aquatiques (poissons, grenouille…).
    On dit gueule pour les animaux carnassiers (chien, chat, fauves, grands reptiles, poissons prédateurs, etc.).
    En zoologie, on emploie bouche dans les deux cas.

    À propos de l'homme.
    Bouche est l'emploi correct et général.
    Gueule est très familier, voire vulgaire, quand il désigne la bouche de l'homme en tant qu'elle lui sert à parler ou à manger.
    Ainsi dans des expressions telles que : ouvrir, fermer sa gueule, une sauce qui emporte la gueule, avoir la gueule de bois.
    En revanche, les expressions fine gueule (gourmet) et amuse-gueule (menue friandise servie avec l'apéritif) sont admises dans le registre familier (mais en général les restaurants, surtout les plus prestigieux, annoncent des amuse-bouche plutôt que des amuse-gueule dans leurs menus).

    Gueule = visage, est familier : une jolie petite gueule, casser la gueule à qqn ; il a ce qu'on appelle une gueule (un visage typé, aux traits vigoureusement dessinés).
    En revanche, il est neutre et correct dans la locution gueule cassée, ancien combattant mutilé de la face, d'emploi traditionnel depuis la Première Guerre mondiale.


Citations avec bouche


  • Alain Chartier (Bayeux vers 1385-vers 1435)
    Comme osera la bouche dire
    Ce que le cuer* pas penser n'ose ?

    Rondeau
    *cœur
  • Chrétien de Troyes (vers 1135-vers 1183)
    Femme qui abandonne sa bouche accorde sans peine le surplus.
    Feme qui sa bouche abandone
    Le surplus molt de legier done.

    Perceval ou le Conte du Graal (traduction L. Foulet)
  • Chrétien de Troyes (vers 1135-vers 1183)
    Le cœur a des pensées que ne dit pas la bouche.
    Ce panse cuers que ne dit boche.
    Érec et Énide
  • Antoine Furetière (Paris 1619-Paris 1688)
    […] Il arrive beaucoup de choses entre la bouche et le verre.
    Le Roman bourgeois
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Quand la bouche dit oui, le regard dit peut-être.
    Ruy Blas, I, 2, Ruy Blas
  • Alphonse de Prât de Lamartine (Mâcon 1790-Paris 1869)
    Toi que j'ai recueilli sur sa bouche expirante
    Avec son dernier souffle et son dernier adieu,
    Symbole deux fois saint, don d'une main mourante,
    Image de mon Dieu !

    Nouvelles Méditations, le Crucifix
  • Clément Marot (Cahors 1496-Turin 1544)
    Ha, bouche que tant je désire :
    Dictes Nenny en me baisant.

    Épigrammes
  • Prosper Mérimée (Paris 1803-Cannes 1870)
    Académie française, 1844
    En close bouche, n'entre point mouche.
    Carmen
  • Benjamin Péret (Rezé, Loire-Atlantique, 1899-Paris 1959)
    […] Bouche à bouche nous nageons depuis les temps primaires.
    Le Grand Jeu, Souffre-douleurs , Gallimard
  • Jean Racine (La Ferté-Milon 1639-Paris 1699)
    Et ne voyais-tu pas, dans mes emportements,
    Que mon cœur démentait ma bouche à tous moments ?

    Andromaque, V, 3, Hermione
  • Bible
    Elles* ont une bouche et ne parlent pas,
    elles ont des yeux et ne voient pas,
    elles ont des oreilles et n'entendent pas.

    Ancien Testament, Psaumes CXV, 5-6
    *les idoles

    Commentaire
    Citation empruntée à la Bible de Jérusalem.

Mots proches

Quand la route est pleine de bosses et d'ornières, on dit qu'elle est :