baïonnette

nom féminin

(de Bayonne, ville où cette arme fut d'abord fabriquée)

Définitions de baïonnette


  • Sorte de petite épée qui s'adapte au bout du fusil.
  • Dispositif de fixation d'un objet à base cylindrique (culot de lampe, objectif photographique), doté d'un ou de plusieurs ergots qui s'engagent par rotation dans des crans prévus à cet effet.

Difficultés de baïonnette


  • ORTHOGRAPHE

    Avec un tréma sur l'i (bien que le mot soit issu du nom propre Bayonne).


Citations avec baïonnette


  • Honoré Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau (Le Bignon, aujourd'hui Le Bignon-Mirabeau, Loiret, 1749-Paris 1791)
    Allez dire à ceux qui vous envoient que nous sommes ici par la volonté nationale et que nous n'en sortirons que par la puissance des baïonnettes.

    Commentaire
    Cette fière réponse de Mirabeau (séance des États généraux du 23 juin 1789) au marquis de Dreux-Brézé qui ordonnait, de par le roi, à l'Assemblée de se dissoudre, semble avoir été embellie. À la Chambre des pairs, en 1833, le fils du marquis précise que Mirabeau répondit à son père : « Nous sommes assemblés par la volonté nationale et nous n'en sortirons que par la force. » « Nous sommes ici par la volonté du peuple et nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes », dit la formule habituellement citée. Celle que nous reproduisons, plus pompeuse, fut adoptée par Barnave et les Jacobins pour être gravée sur le buste de Mirabeau par Houdon.

  • Aleksandr Vassilievitch, comte, puis prince Souvorov (Moscou 1729 ou 1730-Saint-Pétersbourg 1800)
    La balle est folle. La baïonnette sait ce qu'elle fait.
    Proclamation à l'armée, 1797

Mots proches

Le suffixe « able » permet de former :