Identifiez-vous ou Créez un compte

Expressions avec abus

 abus

nom masculin

(latin abusus, mauvais usage)



  • Abus de langage,

    fait d'employer un mot dans un sens qu'il n'a pas.
  • Faire des abus,

    manger, boire excessivement ; faire des excès.
  • Familier.

    Il y a de l'abus,

    c'est exagéré, cela dépasse les bornes.
Droit
  • Abus d'autorité,

    acte d'un fonctionnaire qui outrepasse son droit à l'égard d'un particulier (violation de domicile) ou de la chose publique (emploi de la force publique contre l'exécution d'une loi).
  • Abus de biens sociaux, de crédit, de pouvoir,

    usage des biens ou du crédit de la société, ou utilisation de pouvoir consenti par la loi au dirigeant social ou à l'actionnaire, contrairement à l'intérêt social, à des fins personnelles ou pour favoriser une autre entreprise dans laquelle les dirigeants sont intéressés directement ou indirectement.
  • Abus de confiance,

    fait pour une personne de détourner de la destination convenue des biens, objets ou valeurs qui lui avaient été confiés.
  • Abus de droit,

    fait, pour une personne titulaire d'un droit, de porter préjudice à autrui en détournant ce droit de sa finalité, intentionnellement ou non.
  • Abus de fonction,

    fait pour le titulaire d'un emploi ou d'une fonction de l'utiliser sciemment à une autre finalité que sa destination normale.
  • Abus de jouissance,

    fait pour une personne qui a sur une chose un droit de jouissance limité de lui faire subir des dégradations.
  • Abus de position dominante,

    situation d'une entreprise qui, sur un marché déterminé, entrave le jeu normal de la concurrence, du fait d'une concentration de la puissanceéconomique ou d'un monopole non autorisé par la loi.
Histoire
  • Appel comme d'abus,

    recours contre les abus de pouvoir de l'autorité ecclésiastique dans ses rapports avec l'autorité civile et réciproquement.