Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques Cathelineau

Chef vendéen (Le Pin-en-Mauges 1759-Saint-Florent-le-Vieil 1793).

Nommé généralissime de l'armée « catholique et royale » par les autres chefs vendéens, il attaqua Nantes, où il fut mortellement blessé (juin 1793). Sa grande piété l'avait fait surnommer le « saint de l'Anjou ».