En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

xérophtalmie

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Affection oculaire consistant en un assèchement de la conjonctive et de la cornée.

Plusieurs centaines de milliers de personnes dans le monde chaque année sont atteintes de xérophtalmie.

Causes

L'affection a pour cause principale une carence en vitamine A, fréquente chez les enfants des pays en développement.

Symptômes et évolution

Une xérophtalmie se manifeste par un aspect fripé de la conjonctive et la présence sur cette membrane de taches blanches d'apparence grumeleuse, dus à l'absence de sécrétions lacrymales. La cornée peut être le siège d'une inflammation douloureuse (kératite), puis d'une infection de l'œil, avec risque de perforation cornéenne. La sécheresse oculaire aboutit à une kératinisation des tissus cornéens (modification de la structure des tissus, plus riches en protéines), puis éventuellement à leur destruction. L'évolution vers la cécité est lente, mais fréquente en l'absence de traitement.

Diagnostic et traitement

L'examen au biomicroscope confirme le diagnostic de xérophtalmie. Des collyres ou des pommades protégeant la cornée peuvent être utilisés, mais c'est le traitement le plus rapide possible de la cause (administration orale de vitamine A) qui est le plus efficace.