En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

vésicule séminale

Appareil génital masculin
Appareil génital masculin

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Glande de forme allongée, située chez l'homme en arrière de la vessie et de la prostate et participant à l'élaboration du sperme. (P.N.A. vesicula seminalis.)

Structure

Les vésicules séminales, au nombre de deux, se prolongent par des canaux excréteurs qui débouchent dans les canaux déférents (conduisant le sperme des épididymes à la base de la prostate).

Physiologie

Les sécrétions vésiculaires représentent environ les deux tiers du volume du sperme ; elles contiennent une quantité importante de fructose. Au moment de l'éjaculation, les deux vésicules séminales se contractent et éjectent leur contenu dans les canaux déférents, où il se mélange aux spermatozoïdes pour former le sperme.

Pathologie

Les principales affections des vésicules séminales sont l'infection, l'hémospermie (présence de sang dans le sperme, due à des saignements de la muqueuse des vésicules), l'obturation (responsable d'un gonflement des vésicules, le liquide séminal ne pouvant plus s'évacuer) et, exceptionnellement, les tumeurs. Toutes peuvent entraîner une diminution de la fertilité, voire une stérilité.