En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

tissu

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Ensemble de cellules ayant une même morphologie et/ou remplissant une même fonction. (P.N.A. tela.)

Structure et physiologie

Un tissu comprend de une à plusieurs variétés de cellules caractéristiques : le tissu musculaire comprend des cellules musculaires, les myocytes ; le tissu nerveux comprend des cellules spécialisées dans la conduction de l'influx, les neurones, etc.

Après la naissance, la grande majorité des cellules se différencient alors que les cellules du jeune embryon étaient encore indifférenciées (immatures).

Une cellule dite différenciée, ou mature, ou encore spécialisée, a une forme et une structure spécifiques, et accomplit une ou plusieurs fonctions qui lui sont propres. Ainsi, le tissu qui constitue la muqueuse respiratoire comprend une majorité de cellules ciliées (portant en surface des cils mobiles qui font remonter les impuretés) mêlées à des cellules à mucus (sécrétant une couche de mucus sur laquelle se collent les impuretés). C'est l'addition de ces fonctions élémentaires qui permet au tissu de réaliser sa fonction : l'épuration de l'air.

Les cellules cancéreuses sont des cellules différenciées qui perdent leur différenciation, retournant ainsi à un état indifférencié.

Différents types de tissu

Il existe quatre grandes variétés de tissu :

— l'épithélium, spécialisé soit dans le revêtement, soit dans la sécrétion glandulaire ;

— le tissu conjonctif commun, tissu de soutien assurant le remplissage des interstices entre les autres tissus et la nutrition de ceux-ci ;

— le tissu musculaire, spécialisé dans la contraction ;

— le tissu nerveux, spécialisé dans le recueil, l'analyse et la production d'informations.

Le sang et le tissu osseux sont considérés soit comme des tissus à part, soit comme des formes très spécialisées de tissu conjonctif. Le tissu hématopoïétique, fabriquant les cellules du sang, est complexe, formé de plusieurs tissus de base : il contient notamment les cellules sanguines et un tissu conjonctif de soutien.

Étude des tissus de l'organisme

L'histologie est la discipline qui étudie l'aspect des tissus au microscope, après la naissance ; l'embryologie étudie les tissus de l'embryon. L'anatomopathologie est la spécialité médicale qui étudie les altérations organiques des tissus provoquées par la maladie. Les tumeurs provenant d'un même type de tissu, comme l'épithélium (carcinome, adénocarcinome) ou le tissu conjonctif (sarcome), présentent des caractéristiques communes (degré de gravité, sensibilité à un traitement), même lorsqu'elles siègent dans des organes très différents.

Voir : facteur de croissance, histologie.