En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

système limbique

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Ensemble de structures cérébrales situées dans la région médiane et profonde du cerveau, jouant un rôle majeur dans la mémoire et les émotions, de même que dans l'élaboration des comportements.

Structure

Le système limbique forme une sorte d'anneau situé à la face interne de chaque hémisphère cérébral et comporte cinq structures principales : les voies olfactives, des formations nerveuses appelées amygdale temporale, hippocampe et septum ainsi que le cortex limbique, lui-même composé de deux circonvolutions, la circonvolution du corps calleux et la circonvolution parahippocampique.

Le système limbique fonctionne en association avec d'autres zones du cerveau, en particulier l'hypothalamus et le cortex frontal. Les principaux comportements alimentaires, sexuels et sociaux sont sous la double dépendance de l'hypothalamus et du système limbique.

Examens et pathologie

Le système limbique est exploré par scanner et imagerie par résonance magnétique (I.R.M.).

Les lésions du système limbique peuvent être d'origine vasculaire, tumorale, traumatique, infectieuse (encéphalite herpétique nécrosante, en particulier) ou dégénérative. Des lésions bilatérales de l'hippocampe peuvent être responsables d'un syndrome de Korsakoff, caractérisé par des troubles de la mémoire de fixation.