En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

salmonellose

Salmonelles
Salmonelles

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Maladie infectieuse due à une salmonelle, bactérie à Gram négatif qui infecte le tube digestif des vertébrés.

Causes

Les salmonelloses, dont il existe de nombreuses variétés, sont transmises par voie digestive (toxi-infection alimentaire),  le plus souvent par ingestion d'aliments contenant la bactérie (fruits de mer crus ou insuffisamment cuits, lait, œufs, viande, volailles). La nourriture peut également être infectée lorsqu'elle est manipulée par des porteurs du germe.

Les salmonelloses frappent des individus par cas isolés ou prennent la forme d'épidémies, en particulier dans les collectivités (cantines, foyers, hôpitaux). Il existe des porteurs sains (porteurs du germe ne développant pas la maladie) de salmonelles.

Symptômes et signes

Ils varient selon le germe responsable : gastroentérite fébrile, survenant de 24 à 48 heures après l'ingestion de l'aliment contaminé et responsable de diarrhées et de vomissements, ou infection généralisée (fièvres typhoïde et paratyphoïde, respectivement dues à Salmonella typhi et Salmonella paratyphi). Chez les malades aux défenses immunitaires affaiblies, des septicémies, compliquées d'infections pulmonaires, méningées, urinaires ou osseuses, peuvent survenir.

Traitement et prévention

Le traitement consiste à administrer des antibiotiques dans les formes systémiques comme la fièvre typhoïde. Dans le cas des salmonelloses digestives, les antibiotiques ne doivent être prescrits qu’aux sujets fragiles (petits enfants, personnes âgées, immunodéprimés) ; les porteurs sains doivent également être traités.

La prévention nécessite le contrôle bactériologique des denrées alimentaires et des eaux de boisson ainsi que le dépistage et l'éviction des collectivités des porteurs du microbe. Dans les pays où les contrôles sanitaires sont insuffisants, l'ingestion de certains aliments, lorsqu'ils sont crus ou peu cuits (notamment crustacés, lait et glaces), est déconseillée.

Voir : fièvre typhoïde, gastroentérite.