En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

psychothérapie

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Méthode thérapeutique utilisant les ressources de l'activité mentale.

La psychothérapie moderne procède des acquis de la psychologie médicale, de l'étude du comportement, des cognitions et de la psychanalyse. Ses techniques sont individuelles (entretien, cure analytique) ou collectives (psychodrame, ergothérapie, thérapie institutionnelle consistant à recréer en milieu hospitalier un environnement communautaire).

Plusieurs types de techniques psychothérapiques existent. Elles ne sont pas exclusives et peuvent être associées. Le choix de ces méthodes est fonction de la nature du trouble, de l'objectif assigné au traitement, et de l'expérience du thérapeute. La thérapie comportementale vise à corriger des comportements inadaptés en recourant à un conditionnement positif du sujet. Elle est souvent associée à la thérapie comportementale et cognitive (T.C.C.), qui s'intéresse à certains des mécanismes psychiques qui sous-tendent ces comportements (pensée, mémoire, anticipation, etc.), également dans le but de les corriger. De nombreuses autres techniques existent : thérapie transactionnelle, par le « cri », par le rêve réveillé dirigé, hypnose, etc. La psychothérapie de type psychanalytique a pour but de mobiliser les ressources mentales en explorant les moments constitutifs de la vie de la personne. D'autres méthodes s'adressent au corps (médecine psychosomatique, sexologie, relaxation). Il existe aussi des formes de psychothérapie dites humanistes dont l’objectif est l’épanouissement de la personne. L'efficacité d'une psychothérapie est largement déterminée par la qualité de la relation entre le sujet et le thérapeute.

La psychothérapie institutionnelle est une technique de soins s'adressant à des malades mentaux, pratiquée à l'intérieur d'une structure hospitalière, et consistant à prendre en compte le vécu quotidien des malades et à créer entre eux de nouvelles structurations, de façon à faciliter une nouvelle prise de conscience et à mieux satisfaire leurs demandes au sein même de l'institution. La psychothérapie institutionnelle est née en France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale d'une réflexion critique sur les hôpitaux psychiatriques. Ses instigateurs, psychiatres hospitaliers du secteur public ou privé (F. Tosquelles, J. Oury, G. Daumezon, P. Sivadon), ont appuyé leurs élaborations sur les travaux de K. Marx, S. Freud, J. Lacan.

Voir : cognitif.