En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

plaque motrice

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Jonction neuromusculaire permettant la transmission de l'influx nerveux de l'extrémité de l'axone (prolongement du neurone [cellule nerveuse]) à la fibre musculaire.

La plaque motrice permet au système nerveux moteur de commander la contraction des muscles striés du squelette. L'influx nerveux se propage le long de l'axone ; parvenu à la plaque motrice, il déclenche la libération d'un neurotransmetteur, l'acétylcholine, qui se fixe sur les récepteurs, substances chimiques responsables de la contraction de la cellule musculaire.

Diverses affections sont liées au mauvais fonctionnement de la plaque motrice, la plus fréquente étant la myasthénie (affaiblissement musculaire à l'effort).