Identifiez-vous ou Créez un compte

persistance du canal artériel

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Anomalie caractérisée par l'absence de fermeture, après la naissance, du canal qui relie chez le fœtus l'aorte à la branche gauche de l'artère pulmonaire.

Lors de la vie intra-utérine, il n'y a pas de circulation pulmonaire puisque le fœtus ne respire pas ; le sang, qui se charge en oxygène lors de son passage par le placenta, passe directement de l'artère pulmonaire à l'aorte par ce canal. À partir de la naissance, la pression du sang s'affaiblit dans l'artère pulmonaire tandis qu'elle reste constante dans l'aorte. C'est pourquoi, en l'absence de fermeture du canal artériel, le sang rouge aortique va passer en sens inverse de l'aorte dans l'artère pulmonaire. Ce passage de sang rouge oxygéné dans la circulation veineuse porte le nom de shunt gauche-droite. Cette anomalie cardiaque congénitale ne connaît pas de cause précise.

Symptômes et signes

Une partie du sang oxygéné étant directement déviée dans la circulation veineuse, sans passage par les organes à nourrir, un nouveau-né avec un shunt gauche-droite important peut présenter des signes de défaillance cardiorespiratoire (essoufflement, fréquence cardiaque augmentée, etc.). De plus, cette malformation favorise les infections cardiaques (endocardite infectieuse).

Diagnostic

Il est facilement établi à l'auscultation, car il existe un souffle continu, entendu pendant la systole (temps de la contraction cardiaque) et pendant la diastole (phase de repos du cœur). Ce souffle est la traduction phonique du passage permanent du sang à travers le canal artériel.

Traitement

Le canal artériel doit être systématiquement oblitéré. En première intention, on tentera un traitement pharmacologique, en perfusant certaines substances (anti-inflammatoires inhibant les prostaglandines) qui, administrées très rapidement après la naissance, permettent souvent la fermeture du canal. En cas d’échec ou de réouverture, le canal pourra être fermé chirurgicalement ou par cathétérisme, qui consiste à mettre en place une sorte de double parapluie au niveau du canal en l’introduisant par voie vasculaire grâce à une sonde.

Le résultat du traitement et le pronostic sont excellents.