En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

pellagre

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Maladie due à une carence en vitamine PP.

La pellagre existe à l'état endémique dans les régions où l'alimentation est riche en maïs et pauvre en protéines animales, particulièrement en tryptophane, précurseur de la vitamine PP. La carence en vitamine PP s'associe assez souvent à une carence en vitamines du groupe B, notamment dans l'alcoolisme chronique. Elle se traduit par des troubles cutanés (rougeurs, démangeaisons, épaississement de la peau), digestifs (aphtes, diarrhée, vomissements), nerveux et mentaux (insomnie, maux de tête, confusion et dépression, troubles de la mémoire, atteinte des nerfs des membres inférieurs). Le traitement repose sur l'administration de vitamine PP et sur un régime suffisamment riche en protéines animales. Non traitée, cette affection peut entraîner une cachexie (affaiblissement profond de l'organisme avec amaigrissement marqué, lié à une dénutrition très importante), voire la mort.