En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

péricarde

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Tunique externe enveloppant le cœur. (P.N.A. pericardium.)

Le cœur est constitué de trois tuniques : le péricarde, qui est une sorte de sac enveloppant la totalité du cœur, le myocarde (muscle du cœur), principale tunique cardiaque, et l'endocarde, tunique la plus interne, directement en contact avec le sang.

Le péricarde est formé de 2 structures de nature différente : le péricarde séreux, vers l'intérieur, et le péricarde fibreux, vers l'extérieur. Le péricarde séreux comprend lui-même 2 feuillets accolés : le plus profond adhère au myocarde, le plus superficiel est séparé du précédent par une cavité virtuelle et adhère au péricarde fibreux. Il protège et facilite les mouvements rythmiques de contraction et de relaxation du cœur.

Pathologie

Le péricarde séreux peut être le siège d'une inflammation (péricardite) provoquant le plus souvent l'apparition de liquide entre ses deux feuillets. Beaucoup plus rarement peut se produire un épaississement très important de l'ensemble du péricarde, entraînant la formation d'une véritable gangue souvent calcifiée, gênant le remplissage des 2 ventricules (péricardite chronique constrictive).

Voir : péricardite.