En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

lactose

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Glucide caractéristique du lait.

Le lactose est un disaccharide (association de deux sucres simples) formé par l'union d'une molécule de glucose et d'une molécule de galactose. Le lait de femme en comprend un peu plus (6,5 %) que le lait de vache (5 %). Les cellules de la muqueuse de l'intestin grêle contiennent une enzyme, la lactase, ou galactosidase, qui décompose le lactose en glucose et en galactose, lesquels passent ensuite dans le sang.

Intolérance au lactose

Il existe plusieurs types d'intolérance au lactose. Très rare est l'intolérance à caractère héréditaire, due à un déficit congénital en lactase. Elle se manifeste dès la naissance par une diarrhée et des vomissements déclenchés par le lait. Cette intolérance est définitive et son traitement consiste à exclure le lait de l'alimentation du sujet et à le remplacer par des aliments industriels spéciaux, sans lactose. Une intolérance au lactose peut aussi survenir plus tard, vers l'âge de 5 ans. Elle est alors due à une diminution ou à l'abolition de l'activité lactasique mais n'impose généralement pas une exclusion définitive du lait, dont de petites quantités (moins de un quart de litre) sont parfaitement tolérées, de même que les yaourts. Enfin, une intolérance au lactose peut être transitoire, liée à une affection digestive, le plus souvent une diarrhée aiguë infectieuse ; elle guérit alors en même temps que celle-ci. La réintroduction du lait se fait progressivement en quatre ou cinq jours.

Voir : intolérance alimentaire, lactase.