En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

fièvre puerpérale ou infection puerpérale

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

État fébrile survenant dans la période qui suit un accouchement ou un avortement, avant la réapparition des règles.

La fièvre puerpérale, autrefois cause de mortalité importante chez les femmes, est devenue rare dans les pays développés grâce à la meilleure surveillance des patientes en suite de couches. Elle a quatre grandes causes : une endométrite (infection de l'utérus), une phlébite utéropelvienne ou des membres inférieurs, une infection urinaire, une infection mammaire (engorgement, abcès du sein, lymphangite). Les germes responsables sont en général le streptocoque ou le staphylocoque. Les complications majeures sont une septicémie (infection généralisée) ou une embolie. Le traitement fait appel aux antibiotiques.