En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

enzyme

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Protéine accélérant les réactions chimiques de l'organisme.

La fonction générale d'une enzyme est de catalyser une réaction chimique, autrement dit de l'accélérer sans modifier ses autres caractéristiques et sans qu'elle soit elle-même modifiée. L'enzyme se fixe sur une substance, appelée le substrat, et la transforme. À l'intérieur des cellules, les enzymes sont ainsi responsables aussi bien de la synthèse de nouvelles substances servant à construire la cellule (anabolisme) que de la dégradation de substances servant à produire de l'énergie (catabolisme). Leur rôle est vital, car les conditions physicochimiques (température, pH) qui règnent dans le corps empêchent la plupart des réactions de se produire à une vitesse suffisante.

Il existe des milliers d'enzymes, dont beaucoup ne sont pas encore connues. Leur propriété la plus remarquable est leur double spécificité. D'une part, une enzyme est spécifique d'un substrat (par exemple, du glucose). D'autre part, elle est caractéristique d'une réaction : une enzyme commence le processus de dégradation du glucose en vue de produire de l'énergie, mais c'est une autre qui, selon les besoins de l'organisme, entamera le processus de mise en réserve sous forme de glycogène.

La structure des enzymes est celle des protéines : une très longue chaîne d'acides aminés, dont la composition est propre à chacune. Beaucoup contiennent de surcroît une partie non protéinique (par exemple du cuivre), que l'on appelle apoenzyme.

Voir : enzymopathie.