En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

béribéri

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Maladie due à une carence en vitamine B1 (thiamine).

Le béribéri était autrefois très répandu chez les peuples d'Asie qui se nourrissaient exclusivement de riz décortiqué (alors que la cuticule du riz contient précisément de la vitamine B1). Il sévit encore dans certaines populations sous-alimentées des pays en développement. Rare dans les pays industrialisés, il ne s'y rencontre que chez les personnes qui ont une alimentation très déséquilibrée, comme les alcooliques ou certaines personnes âgées.

Cause

La vitamine B1, qui se trouve surtout dans les céréales complètes, le foie, la viande de porc et la levure, joue un rôle important dans le métabolisme des glucides. Sans elle, le cerveau, les nerfs et les muscles ne peuvent fonctionner correctement.

Symptômes et signes

Le béribéri se manifeste tout d'abord par une fatigue et un amaigrissement. Il peut ensuite évoluer sous deux formes :

Le béribéri sec, qui affecte principalement les nerfs et les muscles, a pour principaux symptômes un engourdissement, une sensation de brûlure aux jambes et une atrophie musculaire. Dans les cas graves, le malade ne peut plus marcher ni même se lever.

Le béribéri humide se traduit principalement par une insuffisance cardiaque : le cœur n'arrivant plus à jouer correctement son rôle de pompe, les veines se congestionnent et des œdèmes apparaissent sur les jambes et parfois sur le tronc et le visage. En l'absence de traitement, des troubles du rythme cardiaque et une évolution rapide de l'insuffisance cardiaque peuvent avoir une issue fatale.

Traitement

Il consiste à administrer d'abord par injections puis par voie orale, de la vitamine B1 au malade. La guérison, rapide, est, dans la plupart des cas, totale.

Voir : vitamine B1, carence alimentaire.